Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Rééducation après une réparation chirurgicale de la coiffe des rotateurs de l'épaule - 26/10/16

[26-210-A-10]  - Doi : 10.1016/S1283-0887(16)55404-8 
J.-S. Roy a, b,  : Professeur agrégé, Chercheur, F. Desmeules c, d : Professeur agrégé, Chercheur
a Programme de physiothérapie, Département de réadaptation, Faculté de médecine, Pavillon Ferdinand-Vandry, Université Laval, 1050, avenue de la Médecine, Québec (Québec) G1V 0A6, Canada 
b Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et en intégration sociale (CIRRIS), 525, boulevard Wilfrid-Hamel, Québec (Québec) G1M 2S8, Canada 
c École de réadaptation, Faculté de médecine, Université de Montréal, C.P. 6128, succursale Centre-ville, Montréal (Québec) H3C 3J7, Canada 
d Unité de recherche clinique en orthopédie, Centre de recherche de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont (CRHMR), 5415, boulevard de l'Assomption, Montréal (Québec) H1T 2M4, Canada 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Cet article est gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier et pour tester vos connaisances!

Résumé

Les ruptures transfixiantes symptomatiques des tendons de la coiffe des rotateurs sont fréquentes, puisqu'elles touchent de 4 % à 32 % de la population générale et leur incidence augmente avec l'âge. À la suite d'une rupture transfixiante de la coiffe des rotateurs, un traitement conservateur est initialement recommandé. Dans le cas d'un échec du traitement conservateur, une réparation chirurgicale est envisagée. La réparation chirurgicale consiste à lier les tissus tendineux rompus au moyen de sutures et, dans la situation où le ou les tendons sont détachés de leur point d'insertion sur la tête humérale, de rattacher les tendons à l'os. À la suite de la chirurgie, les patients prennent part à un programme de rééducation postopératoire. Les principaux objectifs de la rééducation postopératoire sont d'améliorer le niveau fonctionnel, l'amplitude articulaire et la force musculaire de l'épaule, tout en minimisant les symptômes et les risques de récidive. Cet article propose un survol des données probantes en lien avec les facteurs pronostiques et les différentes options thérapeutiques à la suite d'une réparation chirurgicale. En se basant sur des données probantes directes et indirectes, mais également sur l'expérience clinique et l'opinion d'experts puisque les données probantes sont actuellement insuffisantes pour justifier toutes les étapes de la rééducation, un protocole de rééducation est proposé. Le protocole proposé suit une progression en quatre phases. La première phase, la phase de repos, a pour but de protéger la réparation chirurgicale. La deuxième phase, la phase passive, a comme objectif la récupération des amplitudes articulaires passives de l'épaule. Durant la troisième phase, la phase active, l'objectif est la récupération des amplitudes articulaires actives et du contrôle neuromusculaire de l'épaule. Finalement, le but de la quatrième phase, la phase de renforcement, est l'augmentation graduelle des forces produites par la coiffe des rotateurs et la reprise des activités professionnelles, sportives ou de loisir.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Épaule, Coiffe des rotateurs, Rééducation, Réparation chirurgicale, Exercices, Tendon


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Rééducation de l'épaule instable
  • T. Marc, D. Rifkin, T. Gaudin, J. Teissier
| Article suivant Article suivant
  • Rééducation des prothèses d'épaule
  • S. Gain, P. Collin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.