Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cœlioscopie monotrocart versus micro-cœlioscopie dans la chirurgie annexielle bénigne : résultats d’une étude pilote non randomisée - 28/10/16

Doi : 10.1016/j.gyobfe.2016.08.005 
V. Peretti a, , E. Chereau d, E. Lambaudie c, F. Greco b, M. Butarelli c, C. Jauffret c, S. Rua-Ribeiro c, G. Houvenaeghel c
a Centre hospitalier de Salon-de-Provence, 207, avenue Julien-Fabre, 13300 Salon-de-Provence, France 
b CHU Nord, chemin des Bourrely, 13015 Marseille, France 
c Institut Paoli-Calmettes, 232, boulevard Sainte-Marguerite, 13009 Marseille, France 
d Hôpital Saint-Joseph, 26, boulevard Louvain, 13285 Marseille cedex 08, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Réaliser une étude préliminaire comparant les douleurs postopératoires et les complications per- et postopératoires entre la micro-cœlioscopie et la cœlioscopie monotrocart en chirurgie annexielle non carcinologique.

Méthodes

Toutes les patientes devant bénéficier d’une chirurgie annexielle bénigne ont été incluses de façon prospective de févier à mai 2014. Les pressions d’insufflation, l’infiltration des orifices de trocart par un anesthésique local, la prescription d’antalgiques postopératoire ont été standardisés. Les complications per- et postopératoire, le type et la durée d’hospitalisation ainsi que l’EVA et la consommation d’antalgique ont été relevés.

Résultats

Neuf patientes ont été incluses sans le groupe monotrocart versus 7 dans le groupe micro-cœlioscopie. Il n’y avait pas de différence concernant les complications per- et postopératoires, sur le type et la durée d’hospitalisation, ainsi que sur la satisfaction cosmétique. Il existait cependant une différence significative concernant l’EVA à j2 (2,15 vs 4,08, p=0,04) et la consommation d’antalgiques à j0 (p=0,04), j1 (p=0,04), j2 (p=0,02) et j3 (p=0,01), au bénéfice de la micro-cœlioscopie.

Discussion et conclusion

Malgré un effectif de patientes faible, la micro-cœlioscopie semble présenter un avantage significatif sur la cœlioscopie monotrocart concernant les douleurs postopératoires en chirurgie annexielle bénigne.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

Carry out a preliminary study comparing postoperative pain and intraoperative and postoperative complications between micro-laparoscopy and laparoscopic monotrocart non-oncological adnexal surgery.

Methods

All patients should benefit from a benign adnexal surgery were included prospectively from February to May 2014. The insufflation pressure, infiltration of trocar holes with a local anesthetic, postoperative analgesics were prescribed standardized. Operative and postoperative complications, type and length of hospital stay as well as EVA and analgesic consumption were recorded.

Results

Nine patients were included in monotrocart group versus 7 in the micro-laparoscopy group. There were no differences in operative and postoperative complications, the type and length of hospital stay, as well as cosmetics satisfaction. However, there was a significant difference in the VAS to D2 (2.15 vs. 4.08, P=0.04) and analgesic consumption at D0 (P=0.04), D1 (P=0.04), D2 (P=0.02) and D3 (P=0.01), for the benefit of micro-laparoscopy.

Discussion and conclusion

Despite an enrollment of patients low, micro-laparoscopy appears to have a significant advantage over the monotrocart laparoscopy for postoperative pain in benign adnexal surgery.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cœlioscopie, Monotrocart, Micro-cœlioscopie, Annexectomie, Chirurgie annexielle

Keywords : Laparoscopy, Monotrocart, Micro-laparoscopy, Oophorectomy, Adnexal surgery


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 11

P. 620-628 - novembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Endométriose : information aux patientes – il faut arrêter la machine à faire peur !
  • M. Canis, S. Curinier, S. Campagne-Loiseau, A.G. Kaemerlen Rabischong, B. Rabischong, J.L. Pouly, A.S. Grémeau, R. Botchorishvili, N. Bourdel
| Article suivant Article suivant
  • Pronostic obstétrical des patientes présentant un antécédent de césarienne réalisée avant 32 semaines d’aménorrhée
  • C. Baeza, N. Mottet, C. Coppola, M. Desmarets, R. Ramanah, D. Riethmuller

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.