Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évolution des pratiques de préparation des médicaments anticancéreux dans les établissements de soins de Champagne-Ardenne entre 2003 et 2005 - 04/03/08

Doi : PH-09-2006-00-166-0768-9179-101019-200607606 

Loïc PHILIPPE [1],

Arnaud DANIEL [2],

Hélène DUPONT [3],

Françoise DEBAISIEUX [4]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les pratiques des établissements de Champagne-Ardenne concernés par les préparations de médicaments anticancéreux ont fait l’objet d’une évaluation par l’Inspection Régionale de la Pharmacie en 2003. Suite aux constats de manquements et dysfonctionnements préjudiciables à la santé publique, l’ensemble des résultats ainsi qu’un rappel de la réglementation ont été présentés en juin 2004 à tous les établissements de la région. Une nouvelle étude a été entreprise en 2005 afin d’en évaluer l’impact et d’établir l’état des lieux préalable à la signature des contrats de bon usage des médicaments et des produits et prestations.

Parmi les 36 indicateurs retenus, la très grande majorité d’entre eux (92 %) témoignent d’une amélioration des pratiques, de même que la note moyenne de conformité attribuée aux établissements suite aux deux évaluations qui augmente de 6 points (de 21 à 27/36). Toutefois, le faible taux de préparations réalisées en unité centralisée sous responsabilité pharmaceutique, bien qu’en augmentation, reste un point faible dans la région.

Le décret relatif au contrat de bon usage doit permettre de poursuivre les progrès entrevus, principalement en formalisant l’engagement des établissements cocontractants vers la centralisation.

Abstract

In 2003, a study was carried out in the Champagne-Ardenne hospitals in order to assess usual practices in oncology as well as compliance to guidelines. The results showed important failures. As a consequence, hospitals were invited to be exposed the study outcomes and the guidelines in June 2004. Subsequently, a new study was implemented in 2005 to assess the impact of the recommendations given and to prepare a contract related to the correct and safe use of medications and medical devices.

Most of the items (92%) showed improvements in practices compared to the first results such as the number of pharmacists involved in these activities, the number of competent healthcare workers and the development of quality assurance programs. Likewise, the average marks given to the hospitals after the different studies increased from 21 to 27/36. However, the number of cytotoxic drugs prepared in centralisation areas should be increased.

The decree related to the correct and safe use of medications and medical devices could be a key to improvement by implementing centralized preparations of chemotherapy.


Mots clés : Évaluation , Préparation , Anticancéreux , Centralisation , Bonnes Pratiques , Toxicité , Assurance qualité

Keywords: Evaluation , Preparation , Cytotoxic drugs , Centralization , Guidelines , Toxicity , Quality assurance


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 166

P. 137-144 - septembre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Découverte d’une sensibilisation à la pristinamycine au décours d’une suspicion d’anémie hémolytique
  • Claire COMBE, Laurence MOULY, Michèle DAUMONT, Thierry VIAL, Renaud ROUBILLE, Henriette GALTIER, Corinne DERHAROUTUNIAN
| Article suivant Article suivant
  • COMEDIMS : une approche complémentaire à la commission de transparence pour l’évaluation de l’intérêt des médicaments
  • Anne-Laure CORDONNIER, Sonia BEDJIDIAN, Agnès BROUARD, Christian DOREAU, Jean-François BERGMANN

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.