Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Management of acute cerebral ischaemia - 04/11/16

Doi : 10.1016/j.lpm.2016.10.008 
Solène Moulin, Didier Leys
 CHU de Lille, université de Lille, Inserm U 1171, Lille, France 

Didier Leys, CHU de Lille, université de Lille, Roger-Salengro Hospital, Inserm U 1171, department of neurology, rue Émile-Laine, 59037 Lille, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 04 novembre 2016
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Summary

Stroke is a major public health issue. Many are treatable in the acute stage, provided patients are admitted soon enough. The overall incidence of stroke in Western countries is approximately 2400 per year per million inhabitants, and 80% are due to cerebral ischaemia. The prevalence is approximately 12,000 per million inhabitants. Stroke is associated with increased long-term mortality, handicap, cognitive and behavioural impairments, recurrence, and an increased risk of other types of vascular events. There is strong evidence that stroke patients should be treated in dedicated stroke units; each time 24 patients are treated in a stroke unit, instead of a conventional ward, one death and one dependence are prevented. This effect does not depend on age, severity, and the stroke subtype. For this reason, stroke unit care is the cornerstone of the treatment of stroke, aiming at the detection and management of life-threatening emergencies, stabilization of most physiological parameters, and prevention of early complications. In cerebral ischaemia, besides this general management, specific therapies include intravenous recombinant tissue plasminogen activator, given as soon as possible and before 4.5hours, mechanical thrombectomy on top of rt-PA or alone in case of contra-indication to rt-PA, in patients with proximal large-vessel occlusion, aspirin 300mg, immediately or after 24hours in case of thrombolysis, and, in a few patients, decompressive surgery.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.