Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’autofluorescence du fond d’œil. A-t-elle une place dans la prise en charge de l’œdème maculaire diabétique ? - 05/11/16

Doi : 10.1016/j.jfo.2016.09.002 
W. Zbiba, A. Baba , E. Bouayed, A. Daldoul
 Service d’ophtalmologie, CHU Mohamed Taher Maamouri de Nabeul, Mrezgua, 8000 Nabeul, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Propos

Analyser les caractéristiques de l’œdème maculaire diabétique en autofluorescence et étudier l’association entre ses aspects en autofluorescence et la fonction visuelle.

Patients et méthodes

Notre étude inclut 18 cas (28 yeux) ayant un œdème maculaire diabétique cliniquement significatif. Tous les patients ont eu un examen ophtalmologique complet ainsi qu’une imagerie en autofluorescence et une tomographie en cohérence optique. L’épaisseur maculaire centrale et le volume maculaire central ont été mesurés. L’intégrité de la jonction segment externe-interne (IS/OS) et de la membrane limitante externe a également été évaluée dans la même zone.

Résultats

Parmi les 28 yeux étudiés, 8 avaient une autofluorescence normale. Les 20 autres yeux avaient une autofluorescence anormale : il s’agissait d’une hyper-autofluorescence cystoïde dans 5 yeux (25 %), une hyper-autofluorescence en spot dans 8 yeux (40 %), et une hypo-autofluorescence irrégulière dans 5 yeux (25 %). La meilleure acuité visuelle corrigée était significativement meilleure chez les patients ayant une autofluorescence normale que ceux ayant une hyper-autofluorescence cystoïde. Il n’y avait pas de différence significative en matière d’épaisseur maculaire centrale (p=0,186) et de volume maculaire central (p=0,191) entre les quatre groupes.

Conclusion

L’autofluorescence est un examen simple, rapide et non invasif permettant l’étude de l’œdème maculaire diabétique avec une bonne corrélation à la fonction visuelle ainsi qu’à l’étendue des dommages de la rétine. Elle constitue, de ce fait, une alternative possible à d’autres techniques d’imagerie invasives en particulier au cours de la longue durée de suivi des œdèmes maculaires diabétiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

Analyze the characteristics of fundus autofluorescence of diabetic macular edema and study the association between these characteristics and visual function.

Patients and methods

Our study included 18 patients (28 eyes) with clinically significant diabetic macular edema. All patients had a complete eye examination with a fundus autofluorescence imaging and optical coherence tomography. The central macular thickness and central macular volume were measured. The integrity of the inner segment-outer segment junction and the integrity of the external limiting membrane were also evaluated in the same area.

Results

Among the 28 eyes studied, 8 had normal autofluorescence. The remaining 20 eyes had abnormal autofluorescence: a hyper-cystoid autofluorescence in 5 eyes (25%), hyper-spot autofluorescence in 8 eyes (40%), and hypo-irregular autofluorescence in 5 eyes (25%). Best corrected visual acuity was significantly better in patients with normal autofluorescence and those with hyper-cystoid autofluorescence. There was no significant difference in central macular thickness (P=0.186) and central macular volume (P=0.191) between the four groups.

Conclusion

The autofluorescence is a simple, fast, and non-invasive technique for the study of diabetic macular edema with good correlation to the visual function as well as to the extent of damage to the retina. It is, therefore, a possible alternative to other invasive imaging techniques in particular in the long term monitoring of diabetic macular edema.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Œdème maculaire diabétique, Autofluorescence du fond d’œil

Keywords : Diabetic macular edema, Fundus autofluorescence


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 9

P. 765-770 - novembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Strabisme et lecture : incidence du strabisme sur des tests de lecture chez des enfants de 8 à 11 ans
  • B. Clotuche, N. Dorizy, M. Franquelin, P. Kuhne, M. Lakhdar, S. Massart, J. Strenk
| Article suivant Article suivant
  • Incidence et causes de déficiences visuelles au Gouvernorat de Mahdia, à l’est de la Tunisie : étude rétrospective à propos de 1487 cas
  • W. Ammari, S. Harrath, S. Mbarek, A. Mahmoud, W. Chebbi, R. Messaoud, M. Khairallah

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.