Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Incidence et causes de déficiences visuelles au Gouvernorat de Mahdia, à l’est de la Tunisie : étude rétrospective à propos de 1487 cas - 05/11/16

Doi : 10.1016/j.jfo.2016.07.008 
W. Ammari , S. Harrath, S. Mbarek, A. Mahmoud, W. Chebbi, R. Messaoud, M. Khairallah
 Service d’ophtalmologie, CHU Taher Sfar, Jbel Dar Waja, 5100 Mahdia, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Étudier les caractéristiques sociodémographiques, les causes de déficience visuelle en fonction des différentes tranches d’âge, et analyser leur tendance évolutive, au gouvernorat de Mahdia.

Méthode

Il s’agit d’une étude rétrospective portant sur 1487 cas de handicap visuel inscrits au registre de la direction régionale des affaires sociales de Mahdia, entre 1980 et 2013. Les données sociales et les données de l’examen ophtalmologique sont saisies et traitées dans une base de données SPSS. Les taux d’incidence étaient calculés en se basant sur les données de l’institut national de statistiques pour la population de Mahdia. Les analyses de tendances sont effectuées selon le modèle de régression linéaire et la corrélation de Spearman.

Résultats

L’analyse des dossiers a montré une moyenne d’âge de 47 ans, avec 40,6 % des sujets âgés de moins de 45 ans. La population infantile représentait 11,1 % (165 patients), alors que l’âge des patients était compris entre 16 et 45 ans chez 29,5 % (439 patients), entre 46 et 65 ans chez 31,5 % (469 patients) et supérieur à 65 ans chez 27,8 % (414 patients). Le sex-ratio (H/F) était de 1,78. Sur le plan social, 51 % des sujets étaient issus de milieu rural, 66 % étaient illettrés, 84 % n’avaient pas d’activité professionnelle. Sur le plan fonctionnel, 70 % des participants étaient aveugles et 30 % étaient malvoyants. Chez l’enfant, les étiologies étaient dominées par la cataracte congénitale et le glaucome congénital présents, chacun, chez 31 enfants (18,8 %). Entre 16 et 45 ans, les glaucomes et les dystrophies héréditaires de la rétine étaient présents, respectivement, chez 62 et 61 patients (14 %). Pour la tranche d’âge entre 46 et 65 ans, le trachome était responsable de 19,8 % des cas de déficiences visuelles, le glaucome de 15,8 % et la cataracte de 15,1 %. Au-delà de 65 ans, le glaucome représentait 30,7 % des causes de déficiences visuelles et la cataracte 27,8 % des cas. L’analyse des tendances temporelles a montré une augmentation significative de l’incidence des déficiences visuelles par un taux moyen de 12 % par année (p=0,001), un vieillissement de la population avec une moyenne d’âge augmentée de 46 % (p=0,003). L’incidence de la déficience visuelle liée au trachome a augmenté par 118 % (p<0,0001) entre 1980 et 1990 puis a diminué de 42 % (p=0,0013) entre 1991 et 2013. L’incidence a augmenté de façon significative de 4 % pour les déficiences visuelles liées à la cataracte (p=0,001), par 23 % (p=0,001) pour celles liées au glaucome et de 20 % (p=0,02) pour celles liées à la rétinopathie diabétique.

Conclusion

L’âge avancé, le niveau d’éducation et socio-économique bas sont des facteurs associés à la déficience visuelle. Les pathologies liées à la vieillesse sont les principales causes et leur incidence tend à augmenter. Les interventions et les politiques de santé ont intérêt à cibler les groupes défavorisés et les maladies liées à l’âge pour contrôler l’incidence des déficiences visuelles et éviter leurs conséquences.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

To study socio-demographic characteristics and main causes related to visual impairment (VI) as a function of age bracket and to analyze their trends over time in the district of Mahdia.

Method

A retrospective review was performed on 1487 cases of visual impairment registered with the social authorities in Mahdia, between 1980 and 2013. The social, demographic, vision exam findings and causes were ascertained and analyzed in an SPSS database. Incidence rates of VI and blindness due to various causes were calculated based on the demographic data from the NSI to estimate the time trends using the general linear regression model and Spearman correlation.

Results

Analyses included 1487 participants with a median age of 47 years, 40.6% of cases were aged under 45 years. Children accounted for 11.1% (165 patients), while age was between 16 and 45 years in 29.5% (439 patients), between 46 and 65 years in 31.5% (469 patients) and greater than 65 years in 27.8% (414 patients). The sex-ratio (M/F) was 1.78. Socially, 51% came from rural areas, 62% were illiterate, and 84% were unemployed. We observed blindness in 70% of participants and low vision in 30%. In children, the causes were dominated by congenital cataract and congenital glaucoma, each present in 31 children (18.8%). Between 16 and 45 years, glaucoma and hereditary dystrophies of the retina were found in 62 and 61 patients respectively (14% each). For age between 46 and 65 years, trachoma was responsible for 19.8% of cases of VI, glaucoma in 15.8% and cataract in 15.1%. Beyond 65 years, glaucoma accounted for 30.7% of the causes of VI and cataract 27.8% of cases. Trend analysis shows a significant increase in the incidence rate of visual impairment with an average of 12% per year (P=0.001). The mean age increased by 46% (P=0.003). Trachoma increased by 118% (P<0.0001) between 1980 and 1990, then declined by 42% (P=0.0013) between 1991 and 2013. Incidence of VI significantly increased by 4% for cataract (P=0.001), 23% (P=0.001) for glaucoma and 20% (P=0.02) for diabetic retinopathy, while VI related to refractive errors and AMD showed no significant change.

Conclusion

Advanced age, lower educational and socio-economic status were associated with bilateral VI. Age related eye problems are the main causes of VI, and their incidence is tending to increase. Public health policies and procedures should be targeted to risk related populations and age-related diseases in order to control the incidence of visual impairment and avoid its consequences.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Déficience visuelle, Cécité légale, Facteurs sociodémographiques, Glaucome, Cataracte, Trachome, Tendances

Keywords : Visual impairment, Legal blindness, Socio-demographic factors, Glaucoma, Cataract, Trachoma, Trends


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 9

P. 771-779 - novembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’autofluorescence du fond d’œil. A-t-elle une place dans la prise en charge de l’œdème maculaire diabétique ?
  • W. Zbiba, A. Baba, E. Bouayed, A. Daldoul
| Article suivant Article suivant
  • Reproducibility of single-pass donor DSAEK tissue preparation with the MORIA single-use microkeratome
  • V. Saunier, A. Robinet Perrin, C. Costet, D. Touboul

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.