Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluer le temps de travail hors les murs. Incertitudes et tensions chez les visiteurs médicaux de l’industrie pharmaceutique - 09/11/16

Doi : 10.1016/j.soctra.2016.09.016 
Jérôme Greffion
 Institutions et dynamiques historiques de l’économie et de la société (IDHES), UMR 8533 CNRS et Université Paris Nanterre, 200, avenue de la République, 92100 Nanterre Cedex, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 23
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Cet article s’intéresse à une situation fréquente, celle des nombreux salariés amenés à travailler hors des locaux de leur entreprise, le plus souvent des commerciaux allant à la rencontre de leurs clients. En croisant ethnographie, statistiques et travail sur archives, il interroge les effets sociaux d’un temps de travail non directement mesurable et donc approximé, à partir de l’exemple des visiteurs médicaux de l’industrie pharmaceutique. Ces effets résultent de deux types distincts d’incertitude. Premièrement, la mesure du temps de travail des visiteurs par un décompte de tâches ne parvient pas à faire correspondre temps de travail réel et temps de travail légal. Cet écart ouvre la possibilité de contestations collectives de cette mesure et de l’expression de rapports de force entre patronat et syndicats pour la transformer dans leur intérêt. La méthode d’estimation du temps de travail retenue structure en retour le temps de travail, qui se révèle être à la fois très inégalitaire au sein du groupe professionnel et en moyenne supérieur au temps légal. Deuxièmement, l’activité des visiteurs médicaux laisse peu de traces et est porteuse à la fois d’une incertitude sur les tâches déclarées et de marges de manœuvre dans ce processus de mesure. Ce pouvoir de contrôle des visiteurs sur leur temps de travail est l’objet d’une régulation diversifiée, par l’employeur et par les pairs, se manifestant par des procès et des tensions dans le collectif de travail.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

This article focuses on a common situation, that of employees working away from their business premises, usually salespeople meeting clients. Combining ethnography, statistics and archival research, it questions the social effects of working hours that are not directly measurable — and therefore approximate — through the example of pharmaceutical sales representatives. These effects arise from two distinct types of uncertainty. First, measuring the working hours of sales representatives by counting tasks creates a mismatch between actual working time and statutory working time. This gap opens up the possibility of collective protests against this measurement and of power struggles between employers and trade unions to alter it in their best interests. In return, the method of estimating hours structures working time, which proves to be both highly unequal across the profession and on average higher than statutory working hours. Second, the work that pharmaceutical representatives do leaves few traces, generating both uncertainty about the tasks reported and leeway in this measurement process. The power of reps to control their working hours is subject to a range of forms of regulation by employers and by peers, which manifest themselves by trials and tensions in the working collective.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Temps de travail, Dispositifs de gestion, Incertitudes, Visiteurs médicaux, Inégalités, Tensions, Représentants de commerce, Régulation

Keywords : Working Time, Management System, Uncertainties, Drug Representatives, Inequalities, Tensions, Sales Representatives, Regulation


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 58 - N° 4

P. 435-457 - octobre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pratiques d’emploi et figures du patron en agriculture biologique. Contribution à une sociologie du travail indépendant
  • Madlyne Samak
| Article suivant Article suivant
  • Geiger R.L. The History of American Higher Education. Learning and Culture from the Founding to World War II. Princeton University PressPrinceton & Oxford (2015). 564 pp.
  • Leonora Dugonjic-Rodwin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.