Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Coût de la morbidité maternelle grave en 2011 en Languedoc-Roussillon, France - 14/11/16

Doi : 10.1016/j.respe.2016.05.006 
F. Letois a, E. Morau b, J. Pastor a, D. Pellecuer a, G. Mercier a, c,
a Département d’information médicale, CHRU de Montpellier, 34295 Montpellier, France 
b Département d’anesthésie et réanimation, CHRU de Montpellier, 34295 Montpellier, France 
c MRM, EA 4557, université Montpellier 1, 34000 Montpellier, France 

Auteur correspondant. Unité d’analyse médico-économique des processus de soins, département d’information médicale, CHRU de Montpellier, 191, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34090 Montpellier, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Position du problème

La morbidité maternelle grave est un indicateur de santé maternelle qui regroupe un ensemble hétérogène de situations cliniques. Il n’existe pas de données économiques sur le sujet. L’objectif était d’estimer le coût de la morbidité maternelle grave et ses déterminants du point de vue du payeur (Assurance maladie [AM]).

Méthodes

Cette étude était ancillaire à l’étude observationnelle multicentrique MOMAT, qui a inclus prospectivement tous les cas de morbidité maternelle grave survenus entre le 1er janvier 2011 et le 31 décembre 2011, dans toutes les maternités du Languedoc-Roussillon. Le coût pour l’AM été estimé à partir des recettes réelles ou théoriques des établissements issues des données du programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI). La probabilité de séjour très coûteux pour le payeur a été modélisée par régression logistique multivariée.

Résultats

Au total, 438 cas de morbidité maternelle grave ont été recensés correspondant à 495 séjours. Le coût moyen de séjour pour l’AM était de 4124 euros (±5045). La probabilité de séjours très coûteux était significativement augmentée en cas d’antécédent de césarienne (OR=3,32, IC95 % : 1,54 à 7,17), de causes multiples de morbidité maternelle grave (OR=7,51, IC95 % : 4,07 à 13,86) et de durée supérieure à 7jours (OR=4,30, IC95 % : 2,13 à 8,69).

Conclusion

La morbidité maternelle grave génère des coûts importants pour le payeur. La majoration des coûts était en lien avec des facteurs intrinsèques aux patientes. Ces séjours rares et hétérogènes posent la question de la qualité du codage et du groupage PMSI.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Background

Severe maternal morbidity is an indicator of maternal health encompassing various conditions. Economic data on this topic are lacking. The objective was to estimate the cost of severe maternal morbidity from the payer's perspective (National Health Insurance) and to identify the factors associated with high costs.

Methods

This study was ancillary to the observational multicenter study MOMAT. All cases of severe maternal morbidity occurring between January and December 2011 in all maternities located in the Languedoc-Roussillon region were prospectively included in the latter. Inpatient costs were estimated using national tariffs.

Results

A total of 438 cases of severe maternal morbidity (495 stays) were recorded. The mean inpatient cost was 4124 euros (SD=5045). The likelihood of costly stays was significantly increased for patients with a history of caesarean section (OR=3.32, 95% CI: 1.54 to 7.17), with multiple causes of severe maternal morbidity (OR=7.51, 95% CI: 4.07 to 13.86) and having a length of stay above 7 days (OR=4.30, 95% CI: 2.13 to 8.69).

Conclusion

Hospital stays due to severe maternal morbidity pose a high burden on the payer. These costs depend on the cause of the morbidity and are mainly explained by patient-level factors. This raises the issues of how these rare and heterogeneous stays are coded and grouped.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Morbidité maternelle grave, Tarification à l’activité, Groupes homogènes de malades

Keywords : Severe maternal morbidity, Prospective payment system, Diagnosis-related groups


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 64 - N° 5

P. 359-366 - octobre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Identifier les facteurs d’adhésion des médecins généralistes au dépistage organisé du cancer colorectal – Enquête dans le Rhône
  • P. Soler-Michel, C. Laureau-Fini, L. Perrin, G. Savy, T. Ponchon
| Article suivant Article suivant
  • Challenges in the estimation of Net SURvival: The CENSUR working survival group
  • R. Giorgi, CENSUR working survival group

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.