Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Application des recommandations dans la prise en charge du cancer de l’endomètre en pratique clinique. Étude rétrospective bretonne - 14/11/16

Doi : 10.1016/j.jgyn.2015.12.009 
O. De Kerdaniel a, N. Body a, E. Davoine a, F. Foucher a, e, S. Henno b, A. Tavenard c, B. Laviolle c, C. Rozel d, M. Leblanc g, V. Lavoué a, , e, f , J. Levêque a, e, f
a Service de gynécologie, hôpital Sud, CHU de Rennes, 35000 Rennes, France 
b Service d’anatomopathologie, CHU Pontchaillou, CHU de Rennes, 35000 Rennes, France 
c Service de pharmacologie clinique, CIC Inserm 0203, hôpital Pontchaillou, CHU de Rennes, 35000 Rennes, France 
d Service de radiologie, hôpital Sud, CHU de Rennes, 35000 Rennes, France 
e Oncogenesis, Stress and Signaling, ER 4440, CRCL CRLCC Eugène-Marquis, 35000 Rennes, France 
f Faculté de médecine, université Rennes 1, 35000 Rennes, France 
g Service de gynécologie, centre hospitalier Bretagne-Atlantique, 56000 Vannes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Évaluer l’application des recommandations de l’Institut national du cancer concernant la prise en charge diagnostique et thérapeutique du cancer de l’endomètre.

Méthodes

Étude rétrospective observationnelle portant sur 137 patientes traitées pour un cancer de l’endomètre entre 2011 et 2013.

Résultats

Le bilan préopératoire était conforme aux recommandations dans 66,4 % des cas et sous-estimait le risque d’envahissement ganglionnaire dans 44,9 % des cas. La sous-estimation du risque sur le bilan préopératoire entraînait une sous-stadification chirurgicale dans 26,3 % des cas.

Conclusion

Pour améliorer la pertinence du bilan préopératoire dans le cancer de l’endomètre, une expertise radiologique et anatomopathologique est nécessaire sur le même modèle que ce qui est réclamé pour la prise en charge chirurgicale. Cependant, même réalisée de manière optimale, l’évaluation préopératoire peine à proposer une stratification du risque d’envahissement ganglionnaire satisfaisante dans le cancer de l’endomètre poussant à modifier les prises en charge chirurgicales recommandées en associant par exemple le prélèvement du ganglion sentinelle en association à l’hystérectomie dans les cancers de l’endomètre estimés à bas risque.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

To assess the use of French Cancer Institute recommendations for the diagnosis and treatment of endometrial cancer.

Methods

Retrospective observational study involving 137 patients with endometrial cancer between 2011 and 2013.

Results

Both MRI and pathological assessment with correct report as recommended were used for 66.4% of patients with endometrial cancer. For patients with correct preoperative assessment, 44.9% of patients were uncorrectly classified and upgraded on final pathological analysis of hysterectomy concerning lymph node involvement risk. These patients did not have confident surgical assessment, according this risk.

Conclusion

To improve relevance of preoperative assessment in endometrial cancer, radiological and pathological expertise is required. However, even performed optimally, preoperative assessment does not allow correct risk stratification of lymph node involvement in endometrial cancer. This ineffective stratification leads to propose sentinel lymph node biopsy with hysterectomy in case of preoperative low risk endometrial cancer assessment.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer de l’endomètre, IRM, Anatomopathologie, Stratification du risque

Keywords : Endometrial cancer, MRI, Pathological analysis, Risk classification


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 45 - N° 9

P. 1045-1053 - novembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • En cas de macrosomie fœtale, la meilleure stratégie est le déclenchement artificiel du travail à 38 semaines d’aménorrhée
  • P. Rozenberg
| Article suivant Article suivant
  • Étude des facteurs motivant le refus des femmes de participer à un essai clinique randomisé en chirurgie gynécologique. Étude observationnelle rétrospective bicentrique
  • H.-T. Nguyen-Xuan, G. Thiollier, O. Ruault, A. Fauconnier, J.-P. Lucot, G. Bader

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.