Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt d’un test de PCR en temps réel en intrapartum en comparaison à la culture de fin de grossesse pour le dépistage du streptocoque du groupe B chez la femme enceinte - 14/11/16

Doi : 10.1016/j.jgyn.2016.06.002 
M. Defez a, , F. Khizar a, M. Maurin b, c, F. Biot d, J.-C. Pons a, c, F. Sergent a, c
a Service de gynécologie et obstétrique et médecine de la reproduction, CHU de Grenoble, C.S. 10217, 38043 Grenoble cedex 9, France 
b Laboratoire de bactériologie, département des agents infectieux, institut de biologie et de pathologie, CHU de Grenoble, C.S. 10217, 38043 Grenoble cedex 9, France 
c Université Joseph-Fourier, BP 53, 38041 Grenoble cedex 9, France 
d Unité de bactériologie, UMR_MD1, institut de recherche biomédicale des armées, 91220 Brétigny-sur-Orge, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

But

Évaluer et comparer les performances diagnostiques d’un test rapide de PCR en temps réel chez la femme en début de travail et celles de la culture à 34–38 semaines d’aménorrhée (SA) pour le dépistage du streptocoque du groupe B (SGB).

Matériels et méthodes

Cette étude prospective a inclus les patientes en début de travail après 34 SA en 2012 au CHU de Grenoble. Un premier dépistage du SGB a été réalisé par culture entre 34 et 38 SA et un second au moment de l’accouchement par PCR en temps réel et par une culture de référence pour le calcul des performances diagnostiques.

Résultats

Cent cinquante-sept patientes ont été incluses. La sensibilité était de 94,4 % (IC 95 %, 72,7 %–99,9 %) pour le test de PCR et 50 % (IC 95 %, 26–74 %) pour la culture antepartum (p=0,0047). La prévalence du SGB était de 7,6 % pour la culture antepartum, 11,5 % pour la culture intrapartum et 16,6 % pour la PCR intrapartum.

Conclusion

La PCR intrapartum montre une sensibilité bien supérieure au dépistage antepartum par culture, principalement du fait d’une forte variation de portage du SGB, et permet d’identifier de manière plus ciblée les patientes candidates à l’antibioprophylaxie intrapartum.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

The objectives were to evaluate and compare the diagnostic accuracy of a rapid real-time PCR assay at the onset of labor with those of the current antenatal culture-based test at 34–38 weeks gestation for group B Streptococcus (GBS) screening.

Materials and methods

A prospective study including all pregnant women admitted for delivery after a 34-week gestation period was conducted in October 2012 at the Grenoble University Hospital Centre. A first culture-based GBS screening test was performed between 34 and 38 weeks of gestation followed by a second screening test at the onset of labor, using a real-time PCR Assay and a culture-based method (gold standard) in order to calculate the diagnostic accuracy.

Results

One hundred an fifty-seven patients were enrolled. The sensitivity was 94.4% (95% CI, 72.7–99.9%) with intrapartum PCR assay and 50% (95% CI, 26–74%) with antepartum culture. Prevalence of GBS colonization was 7.6% with the antepartum culture method, 11.5% with intrapartum culture and 16.6% by using PCR-test.

Conclusion

Intrapartum PCR shows a much higher sensitivity compared to the antepartum culture-based screening mainly due to variations in GBS colonization and could allow us to target patients requiring intrapartum antibiotic prophylaxis more effectively.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Streptocoque du groupe B, Dépistage anténatal, PCR en temps réel, Grossesse

Keywords : Group B Streptococcus, Antenatal screening test, Real-time polymerase chain reaction, Pregnancy


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 45 - N° 9

P. 1151-1158 - novembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pronostic obstétrical après un antécédent de césarienne réalisée avant 28 semaines d’aménorrhée – étude cas-témoins
  • M. Eslier, M. Lemonnier, M. Koné, S. Roumieux, M. Dreyfus
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation du dépistage de la trisomie 21 en Martinique de 2011 à 2013 : une situation insulaire privilégiée
  • E. Jolivet, C. Plavonil, M. Sainte-Rose, B. Schaub

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.