Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Leçons retenues après 274 surrénalectomies laparoscopiques - 01/01/02

J.F.  Henry * ,  F.  Sebag,  M.  Iacobone,  J.  Hubbard,  S.  Maweja*Auteur correspondant. Fax : +33-4-91-48-96-37

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude : Préciser la place de la chirurgie vidéo-endoscopique dans le traitement chirurgical des différentes endocrinopathies surrénaliennes et discuter des indications respectives de l'abord trans- ou rétropéritonéal vidéo-endoscopique.

Matériel et méthodes : Au cours des huit dernières années (1994-2001), 330 surrénalectomies ont été pratiquées chez 305 patients : 274 (83 %) par voie vidéo-endoscopique et 56 (17 %) par voie ouverte. La voie ouverte a été réservée aux patients présentant des tumeurs volumineuses ou malignes (29 cas), des phéochromocytomes multiples et/ou extrasurrénaliens (13 cas), des antécédents de chirurgie abdominale sus-mésocolique (dix cas) ou nécessitant un geste chirurgical abdominal associé (quatre cas). Les surrénalectomies vidéo-endoscopiques pratiquées par voie transpéritonéale latérale étaient indiquées pour 89 syndromes de Conn, 67 syndromes de Cushing, deux tumeurs virilisantes, 51 phéochromocytomes et 65 tumeurs solides non sécrétantes d'un diamètre supérieur à 4 cm. Dix-neuf patients ont subi une surrénalectomie bilatérale.

Résultats : La mortalité a été nulle. Vingt patients (7,3 %) ont présenté une complication. Les 11 conversions en chirurgie ouverte (4,01 %) ont été motivées par des difficultés de dissection (8 cas), une suspicion préopératoire de malignité (2 cas) et un pneumothorax. La taille moyenne des tumeurs était de 34 mm (7-110). Dix-huit tumeurs (6,5 %) étaient malignes : huit corticosurrénalomes, un léiomyosarcome et neuf métastases. Tous les patients présentant une lésion sécrétante ont été guéris de leur endocrinopathie. Une patiente est décédée de métastases hépatiques un an après avoir été opérée d'un cortico-surrénalome malin.

Conclusion : La plupart des tumeurs surrénaliennes peuvent être opérées par chirurgie vidéo-endoscopique. Seules les tumeurs invasives réclamant des exérèses élargies sont une contre-indication formelle. L'abord transpéritonéal par voie latérale est plus adapté aux exérèses des tumeurs de plus de 5-6 cm de diamètre. Pour les petites tumeurs, les abords trans ou rétro-péritonéaux peuvent être indifféremment proposés selon les habitudes de l'opérateur. Néanmoins un volumineux lobe hépatique droit ou des antécédents de chirurgie sus-mésocolique peuvent faire préférer l'abord rétropéritonéal.

Mots clés  : Surrénalectomie ; Vidéo-endoscopie ; Corticosurrénalome ; Phéochromocytome.

Abstract

Aims: To define the role of minimally invasive videoassisted surgery in the surgical management of adrenal disease and discuss the respective indications of the trans and retroperitoneal video assisted approaches.

Materials and Methods: During the last 8 years (1994-2001), 330 adrenalectomies were performed in 305 patients: 274 (83%) laparoscopic approaches and 56 (17%) open approach. Open surgery was reserved for patients presenting with large or malignant tumours (29 cases), multiple and/or extraadrenal phaeochromocytomas (13 cases), previous intraabdominal intestinal surgery (10 cases), and in those requiring concomitant intraabdominal surgery (4 cases). Laparoscopic adrenalectomy was performed using the lateral transperitoneal approach for 89 Conn's syndrome, 67 Cushing's syndrome, 2 virilising tumours, 51 phaeochromocytomas and 65 non secretory tumours greater than 4 cm in diameter. Nineteen patients underwent bilateral adrenalectomy.

Results: There were no deaths. Twenty patients (7.3%) had a complication. Eleven cases required open conversion (4%) because of difficulties with dissection (8 cases), peroperative suspicion of malignancy (2 cases), and one pneumothorax. The average size of tumours was 34 mm (7-110 mm). There were 18 malignant tumours (6.5%): 8 adrenocortical carcinomas, 1 leiomyosarcoma, and 9 metastases. All patients with hormonally secreting tumours were cured of their endocrinopathy. There was 1 death secondary to hepatic metastases in a patient with an adrenocortical carcinoma.

Conclusion: Most adrenal tumours are suitable for video assisted excision. The only absolute contraindication is an invasive carcinoma requiring an extended excision. The lateral, transperitoneal approach is the most suitable for tumours greater than 5-6 cm in diameter. Both the transperitoneal or retroperitoneal approaches are suitable for smaller tumours depending on operator choice and experience. However in the presence of a large right lobe of liver or previous intraabdominal surgery the retroperitoneal approach may be preferable.

Mots clés  : Adrenalectomy ; Laparoscopy ; Adrenocortical carcinoma ; Phaechromocytoma.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 127 - N° 7

P. 512-519 - septembre 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Relation entre volume d'activité et résultats du chirurgien : mythe ou réalité ?
  • K. Slim, R. Flamein, J. Chipponi
| Article suivant Article suivant
  • La graciloplastie dynamisée dans le traitement de l'incontinence fécale sévère. Étude rétrospective multicentrique française
  • L. Bresler, N. Reibel, L. Brunaud, I. Sielezneff, P. Rouanet, E. Rullier, K. Slim

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.