Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les comorbidités psychiatriques dans le transsexualisme : étude sur une population de transgenres libanais - 02/12/16

Doi : 10.1016/j.encep.2016.02.011 
C. Ibrahim a, R. Haddad b, S. Richa a, , b
a Hôtel-Dieu de France, faculté de médecine, université Saint-Joseph, Beyrouth, Liban 
b Faculté de médecine, université Saint-Joseph, Beyrouth, Liban 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Une comorbidité psychiatrique est l’une des principales caractéristiques de mauvais pronostic lors d’une thérapie de changement de sexe chez les personnes transgenres. La littérature montre une prévalence élevée des troubles mentaux chez les personnes ayant une dysphorie du genre et une mortalité élevée par suicide.

Objectif

Évaluer les comorbidités psychiatriques dans une population de transgenres libanais et de la comparer à la population générale.

Méthodes

Il s’agit d’une étude transversale comparative sur 20 participants transgenres et 20 sujets témoins. L’évaluation consistait en trois questionnaires dont un questionnaire démographique général qui évalue les facteurs sociodémographiques généraux, le MINI 5.0.0 pour les troubles de l’Axe I et le SCID-II pour les troubles de l’axe II.

Résultats

Cinquante-cinq pour cent (n=11) des participants transgenres avaient des idées suicidaires. Soixante-cinq pour cent (n=13) avaient un trouble de l’axe I comorbide. Nous notons une différence significative par rapport à la population générale.

Discussion

Les transsexuels libanais seraient une population vulnérable souffrant de plus de maladies psychiatriques et d’idées suicidaires. Ceci est associé à la discrimination et au niveau socio-économique bas suite à l’ostracisme qu’ils subissent.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

The question of whether gender dysphoria is associated with psychiatric comorbidity has been addressed in several studies. Several cohort studies have shown that psychiatric comorbidity is one of the main features of poor prognosis following sex change therapy. Gender dysphoria is rare, with an estimated prevalence of 0.001% to 0.002% globally. The literature shows a high prevalence of psychiatric comorbidities in people with gender dysphoria, and that they are more common in male to female transsexuals. Data on long-term mortality show that transsexuals present a 51 % increase in mortality compared to the general population. This is mainly attributed to a six-fold increase in the number of suicides and a higher rate of psychiatric disorders and risky behaviors leading to HIV infection and substance abuse.

Purpose

Assess psychiatric comorbidity in a population of Lebanese transgender individuals and compare it to the general population. The hypothesis of our study is that the Lebanese transgenders suffer from more psychiatric comorbidities than the general population. Our second objective was to determine the specific mental health needs of this population in order to adapt our services to their medical needs and their specific concerns.

Methods

Our objective was to acquire 20 transgender participants and 20 control subjects. We chose a snowball sampling method. The evaluation consisted of three questionnaires including a general demographic questionnaire, the MINI 5.0.0 Arabic version for axis I disorders and the SCID-II for axis II disorders.

Results

The mean age of both groups was 23.55 years. Fifty-five percent (n=11) transgender participants had active suicidal thoughts against 0 % in controls. Within the group of transgender, 45 % (n=9) had a major depressive episode, 5 % (n=1) had a generalized anxiety disorder, 5 % (n=1) had a posttraumatic stress disorder and 10 % (n=2) had a major depressive episode with comorbid posttraumatic stress disorder. We noted a significant difference between the two groups regarding the presence of suicidal ideation (P=0.000) and the presence of axis I disorders (P=0.039).

Discussion

In our study, we noted demographic and economic characteristics specific to the population of transgender individuals. We found a significant difference in the level of education, economic status and household composition. Transgender individuals suffer from more psychiatric pathologies compared to the general population. This may be due to social and familial discrimination and ostracism. These results demonstrate the vulnerability of this population. An awareness program for mental health professionals is essential in order to adapt care to the specific needs of this population. A list of non “transphobic” mental health professionals should be established.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Transsexuel, Comorbidité psychiatrique, Suicide, Liban

Keywords : Transsexual, Psychiatric comorbidity, Suicide, Lebanon


Plan


© 2016  L’Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 42 - N° 6

P. 517-522 - décembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les modalités de prescription d’analgésiques opiacés par les médecins de l’Hôtel-Dieu de France de Beyrouth
  • P. Noufi, E. Khoury, E. Ayoub, N. Naccache, S. Richa
| Article suivant Article suivant
  • Dimensions de personnalité, style d’attachement et schémas précoces d’inadaptation chez des patients alcoolo-dépendants : quelles sont les spécificités liées au sexe ?
  • N. Camart, M. Cotte, S. Leignel, C. Bouvet, F. Limosin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.