Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dysfonctionnement du greffon et érythroblastopénie après allogreffe de cellules souches hématopoïétiques : recommandations de la Société francophone de greffe de moelle et de thérapie cellulaire (SFGM-TC) - 05/12/16

Doi : 10.1016/j.bulcan.2016.09.004 
Jérôme Cornillon 1, , Flore Sicre de Fontbrune 2, Sylvain Chantepie 3, Valérie Coiteux 4, Jordan Gauthier 4, Stavroula Masouridi-Levrat 5, Cécile Pochon 6, Louis Terriou 7, Ibrahim Yakoub-Agha 4, Jean-Hugues Dalle 8
1 Institut de cancérologie Lucien-Neuwirth, service d’hématologie clinique, 42000 St-Etienne, France 
2 AP–HP, hôpital St-Louis, service d’hématologie – greffes de moelle, 75010 Paris, France 
3 Centre hospitalier-universitaire de Caen, institut d’hématologie de Basse-Normandie, 14003 Caen, France 
4 CHU de Lille, université Lille 2, LIRIC Inserm U995, 59000 Lille, France 
5 Hôpitaux universitaires de Genève, service d’hématologie, 1205 Genève, Suisse 
6 CHU de Nancy, service d’hématologie, unité de transplantation médullaire allogénique, 54500 Nancy, France 
7 CHRU de Lille, service de médecine interne, unité d’immunologie clinique, 59000 Lille, France 
8 Université Paris 7, hôpital Robert-Debré, service d’hémato-immunologie, 75019 Paris, France 

Jérôme Cornillon, Institut de cancérologie Lucien-Neuwirth, service d’hématologie clinique, 108, bis avenue Albert-Raimond, 42000 St-Etienne, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Une allogreffe de cellules souches hématopoïétiques dépend de l’éradication de la pathologie traitée et d’une reconstitution satisfaisante de l’hématopoïèse (et de la lymphopoïèse) issues des cellules du donneur. Cependant, des retards de reconstitution, l’apparition secondaire ou la persistance de cytopénies sont régulièrement observées et constituent des causes possibles d’échec d’une allogreffe. Ces dysfonctions du greffon sont à distinguer des problèmes de non-prise du greffon. Bien que ces situations soient relativement fréquentes, il n’existe pas de conduite à tenir bien codifiée ou de recommandations émises par les différentes sociétés savantes de greffe. Le groupe de travail a basé ses recommandations à partir d’une analyse d’articles originaux et revues publiés référencés dans la littérature.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Success of allogeneic hematopoietic stem cells transplantation requires both the underlying disease eradication and satisfying reconstitution of hematopoiesis from donor cells. However, reconstitution delays, secondary development or persistence of cytopenia are regularly observed and are potential causes of failure after allogeneic transplantation. These graft dysfunctions should be distinguished from non-engraftment/engraftment failure. Although these situations are relatively common, there is no consensus in the literature for their management. During the workshop of the SFGM-TC, the working group proposed recommendations from an analysis of the literature.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Allogreffe de cellules souches hématopoïétiques, Dysfonction du greffon, Érythroblastopénie

Keywords : Bone marrow transplantation, Graft dysfunction, Erythroblastopenia


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 103 - N° 11S

P. S248-S254 - novembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Polymorphisme des gènes HLA et KIR et l’impact sur le devenir de la greffe et le choix du donneur non apparenté de cellules souche hématopoïétiques : recommandations de la Société francophone de greffe de moelle et de thérapie cellulaire (SFGM-TC)
  • Valérie Dubois, Anne Brignier, Vincent Elsermans, Katia Gagne, Anne Kennel, Béatrice Pedron, Christophe Picard, Aurélie Ravinet, Pauline Varlet, Anne Cesbron, Florent Delbos, Ibrahim Yakoub-Agha, Pascale Loiseau
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation et prise en charge de la surcharge en fer post-greffe : recommandations de la Société francophone de greffe de moelle et de thérapie cellulaire (SFGM-TC)
  • Aurélie Jaspers, Salaheddine Bouhya, Stéphanie Belaiche, Patrice Chevallier, Eric Hermet, Carole Hospital-Gustems, Mauricette Michallet, Fanny Rialland, Olga Samsonova, Anne Sirvent, Ibrahim Yakoub-Agha, Pierre-Simon Rohrlich, Yves Beguin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.