Médecine

Paramédical

Autres domaines


Prédiction de l’accouchement prématuré chez les femmes symptomatiques (en situation de menace d’accouchement prématuré) - 06/12/16

Doi : 10.1016/j.jgyn.2016.09.025 
G. Benoist a, , b
a Service de gynécologie obstétrique et médecine de la reproduction, CHU de Caen, 14000 Caen, France 
b Université de Normandie, 14000 Caen, France 

Correspondance.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 18
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Évaluer les outils de prédiction d’accouchement prématuré spontané en cas de menace d’accouchement prématuré.

Matériels et méthodes

Recherche bibliographique dans les bases de données Medline et Cochrane et les recommandations de sociétés savantes internationales. Sélection des études réalisées sur une population de femmes en situation de menace d’accouchement prématuré.

Résultats

La menace d’accouchement prématuré est une situation clinique survenant entre 22 et 36 SA+6jours, dans laquelle sont observées des modifications cervicales et des contractions utérines, évoluant spontanément ou non vers un accouchement prématuré (accord professionnel). Les contractions utérines peuvent être détectées par la tocométrie et par la patiente elle-même. La fréquence des contractions utérines ne permet pas de prédire avec fiabilité un accouchement prématuré spontané (NP3). Les modifications cervicales peuvent être appréciées par la mesure échographique de la longueur de col et par le toucher vaginal (score de Bishop). La longueur du col est significativement corrélée au risque d’accouchement prématuré spontané (NP1). Les seuils de 15mm et de 25mm sont les plus pertinents pour respectivement prédire et écarter un risque d’accouchement prématuré spontané à 48heures et à 7jours (accord professionnel). Chez les patientes symptomatiques, la mesure échographique systématique de la longueur de col à l’admission n’est pas associée à une réduction significative du taux d’accouchement prématuré spontané (NP3). L’évaluation clinique du col utérin (score de Bishop) par le toucher vaginal est également un paramètre performant pour la prédiction d’un accouchement prématuré spontané (NP2). Plus le score de Bishop est élevé, plus le risque d’accouchement prématuré spontané est important (NP3). Il n’est pas possible de recommander l’emploi d’un outil plus qu’un autre (échographie du col ou toucher vaginal) en situation de menace d’accouchement prématuré (grade B). Cependant, du fait de l’excellente valeur prédictive négative de la mesure échographique du col, et d’une moindre variabilité interobservateur, il est proposé de mesurer par échographie la longueur cervicale du col avant de décider d’un transfert in utero pour menace d’accouchement prématuré (accord professionnel). Le dépistage de la fibronectine fœtale chez les patientes en situation de menace d’accouchement prématuré a une excellente valeur prédictive négative pour prédire l’absence d’accouchement prématuré spontané à 48heures et à 7jours. (NP2). La détection de la fibronectine fœtale chez les patientes en menace d’accouchement prématuré ne permet cependant pas de définir une stratégie permettant de réduire le taux d’accouchement prématuré spontané (NP2) et n’est donc pas recommandée (accord professionnel).

Conclusion

Les outils de prédiction d’un accouchement prématuré spontané en cas de menace d’accouchement prématuré sont performants mais leur usage ne permet pas de réduire le taux d’accouchement prématuré spontané. La valeur prédictive négative élevée de ces outils (mesure échographique du col, détection de la fibronectine fœtale dans les voies génitales) constitue un atout dans le choix de la prise en charge des femmes en situation de menace d’accouchement prématuré (transfert in utero, corticothérapie).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

To evaluate the predictors of spontaneous preterm birth in case of preterm labor.

Materials and methods

Literature search in Medline and Cochrane databases and recommendations of international societies. Selection of studies in symptomatic women (with preterm labor).

Results

Preterm labor is defined as a clinical situation occurring between 22 and 36 weeks + 6 days, in which cervical changes are observed associated with uterine contractions, evolving spontaneously or not to preterm delivery (Professional consensus). Uterine contractions can be detected by the cardiotocometry and by the patient herself. Uterine contractions frequency does not reliably predict spontaneous preterm birth (NP3). Cervical modifications may be appreciated by ultrasonographic measurement of cervical length and vaginal examination (Bishop score). Cervical length is significantly correlated with the risk of spontaneous preterm birth (NP1). The 15 and 25mm thresholds are the most relevant to respectively predict and rule out spontaneous premature birth at 48hours and 7 days (professional consensus). In symptomatic patients, routine ultrasonographic measurement of cervical length at admission is not associated with a significant reduction of spontaneous preterm birth rate (NP3). Clinical evaluation of the cervix (Bishop score) by vaginal examination is an effective parameter for the prediction of preterm birth (NP2). The higher the Bishop score, the higher the risk of preterm birth (NP3). It is not possible to recommend the use of a tool more than another (cervix ultrasound versus vaginal examination) in women experiencing preterm labor (grade B). However, due to the excellent negative predictive value of cervical ultrasound measurement and the lower interobserver variability, we suggest to perform a cervical ultrasonographic measurement before an in utero transfer for preterm labor (professional consensus). Screening for fetal fibronectin in the genital tract of patients with preterm labor has an excellent negative predictive value for predicting the absence of spontaneous preterm birth at 48hours and 7 days (NP2). Nevertheless, its use in symptomatic women is not associated with a reduction of preterm birth rate (NP2) and is therefore not recommended (professional consensus).

Conclusion

Predictors of preterm birth in women with preterm labor are effective but do not allow a reduction of the preterm birth rate. The high negative predictive value of these predictors (Bishop score, ultrasound measurement of the cervix, fetal fibronectin detection in the genital tract) is an asset in the choice of an appropriate management in women with preterm labor (in utero transfer or corticosteroids).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Accouchement prématuré, Menace d’accouchement prématuré, Échographie du col utérin, Fibronectine, Prédiction

Keywords : Preterm delivery, Preterm labor, Cervical sonography, Cervical fibronectin, Prediction


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 45 - N° 10

P. 1346-1363 - décembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le dépistage universel de la longueur du col parmi les grossesses monofœtales sans antécédent d’accouchement prématuré est-il justifié ?
  • P. Rozenberg
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge d’une menace d’accouchement prématuré
  • G. Kayem, E. Lorthe, M. Doret

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.