Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Qu’apporte la neurobiologie aux addictions ? - 19/12/16

Doi : 10.1016/j.lpm.2016.02.021 
Magalie Lenoir, Florence Noble
 Université Paris Descartes, CNRS ERL 3649 « Neuroplasticité et thérapies des addictions », Inserm UMR-S 1124, 45, rue des Saints-Pères, 75006 Paris, France 

Florence Noble, Université Paris Descartes, CNRS ERL 3649 « Neuroplasticité et thérapies des addictions », Inserm UMR-S 1124, 45, rue des Saints-Pères, 75006 Paris, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Points essentiels

Les addictions sont multifactorielles et il n’existe pas de modèles expérimentaux répliquant tous les points de cette pathologie.

L’utilisation de modèles animaux reproduisant de mieux en mieux la symptomatologie clinique des addictions a fait considérablement progresser la connaissance des processus neurobiologiques impliqués dans la dépendance aux drogues.

Les données précliniques mettent en évidence des neuroadaptations différentes en fonction des voies d’administration, des vitesses d’injection et des fréquences d’exposition aux drogues.

Les neuroadaptations induites par une exposition aux drogues suivent des processus dynamiques dans le temps.

Malgré les avancées très importantes des connaissances neurobiologiques permettant de proposer de nouvelles cibles thérapeutiques, le passage en clinique de nouveaux médicaments est souvent décevant.

Le peu d’efficacité des traitements rapporté dans les essais cliniques vient sans doute d’une hétérogénéité très importante des patients, avec des facteurs biologiques, génétiques, mais aussi des modes de consommation différents pouvant entraîner des neuroadaptations différentes, comme le démontre les études précliniques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

Addictions are multifactorial, and there are no experimental models replicating all aspects of this pathology.

The development of animal models reproducing the clinical symptoms of addictions allows significant advances in the knowledge of the neurobiological processes involved in addiction.

Preclinical data highlight different neuroadaptations according to the routes of administration, speeds of injection and frequencies of exposure to drugs of abuse.

The neuroadaptations induced by an exposure to drugs of abuse follow dynamic processes in time.

Despite significant progresses in the knowledge of neurobiology of addictions allowing to propose new therapeutic targets, the passage of new drugs in clinical is often disappointing.

The lack of treatment efficacy reported in clinical trials is probably due to a very important heterogeneity of patients with distinct biological and genetic factors, but also with different patterns of consumption that can lead to different neuroadaptations, as clearly observed in preclinical studies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 45 - N° 12P1

P. 1096-1101 - décembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Réduire l’empreinte addictologique sur l’individu et la société
  • Didier Touzeau
| Article suivant Article suivant
  • Usages de drogues et mésusages de médicaments : repères utiles sur la polyconsommation
  • Alice Deschenau, Anton Iftimovici, Didier Touzeau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.