Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Usages de drogues et mésusages de médicaments : repères utiles sur la polyconsommation - 19/12/16

Doi : 10.1016/j.lpm.2016.10.010 
Alice Deschenau , Anton Iftimovici, Didier Touzeau
 Groupe hospitalier Paul-Guiraud, pôle addictions, 54, avenue de la République, 94800 Villejuif, France 

Alice Deschenau, Groupe hospitalier Paul-Guiraud, pôle addictions, 54, avenue de la République, 94800 Villejuif, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Points essentiels

L’usage problématique1 de substances psychoactives, légales ou non, prescrites ou non, demeure un phénomène étendu si l’on considère l’ensemble, avec une multiplication des produits consommés. La polyconsommation est une tendance qui se confirme. Si son analyse épidémiologique est complexe et manque encore de travaux, des associations de substances se distinguent, permettant d’identifier des groupes d’usagers et des risques médicaux et sociaux plus spécifiques. La prise en charge des polyconsommateurs comprend une évaluation de chaque usage mais aussi des relations entre chacun, et les objectifs du patient pour chacun. Les complications comme les comorbidités psychiatriques et somatiques doivent être prises en compte dans la prise en charge thérapeutique. Les outils thérapeutiques de la polyconsommation, notamment pharmacologiques, sont encore souvent cantonnés à la somme des outils spécifiques à chaque produit. La prévention est essentielle mais doit s’adapter aux groupes identifiés, au genre. Notamment, une bonne connaissance de la prise en charge de la douleur chronique et des risques de dépendance aux opiacés est requise pour prévenir les polyusages comprenant des opioïdes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

Problematic use of psychoactive drugs, be it legal, on prescription, or not, remains a broad phenomenon when taken as a whole, with an increasingly large spectrum of used products. The polysubstance drug use is an expanding new trend. Although its epidemiological analysis is complex, needing further research, certain patterns of drug combinations can be found, allowing to identify clusters of users associated to more specific medical and social risks. Managing polysubstance users involves assessing each drug use, but also the connections between drugs and the patient's expectations for each of them. Complications, as well as psychiatric and somatic comorbidities are to be taken into account. The therapeutic tools for polysubstance drug use, mainly pharmacological, are still often limited to the sum of specific tools for each product. Prevention is crucial but has to adapt to the identified use clusters, and the gender. Notably, a good knowledge of chronic pain management and prescribed drug dependency risks is required to prevent polysubstance drug use involving opioids.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 45 - N° 12P1

P. 1102-1107 - décembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Qu’apporte la neurobiologie aux addictions ?
  • Magalie Lenoir, Florence Noble
| Article suivant Article suivant
  • Addictions : soins obligés et soins motivés
  • Olivier Cottencin, Camille Bence

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.