Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Troubles cognitifs liés à l’alcool : nature, impact et dépistage - 19/12/16

Doi : 10.1016/j.lpm.2016.01.030 
François Vabret, Coralie Lannuzel, Nicolas Cabe, Ludivine Ritz, Céline Boudehent, Francis Eustache, Anne Lise Pitel, Hélène Beaunieux
 CHU de Caen, université de Caen Normandie, Inserm, EPHE, unité U1077, GIP Cyceron, 14032 Caen, France 

Hélène Beaunieux, CHU de Caen, université de Caen Normandie, Inserm, EPHE, unité U1077, GIP Cyceron, 14032 Caen, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Points clés

Les troubles cognitifs liés à l’alcool sont une conséquence de l’exposition du cerveau à une alcoolisation régulière et/ou excessive d’alcool, en lien avec des altérations cérébrales structurales et fonctionnelles, notamment sur deux circuits : le circuit de Papez (CP) et le circuit fronto-cérébelleux (CFC).

Ces atteintes sont hétérogènes, elles conduisent dans des proportions variables à des troubles exécutifs et de la mémoire qui sont à l’origine de difficultés concernant le changement de comportement de consommation contrastant avec une surestimation des capacités à y parvenir qui serait liée à la présence de troubles de la métacognition.

La présence des troubles cognitifs pourrait être un facteur de rechute et constituerait un désavantage dans le soin car elle limiterait le bénéfice des thérapies centrées sur la prévention de la rechute.

Nous disposons désormais d’outils de dépistage utilisables par tous soignants qui peuvent être complétés par une évaluation diagnostique exhaustive réalisée par un neuropsychologue.

La prise en compte de ces troubles cognitifs devrait conduire à l’adaptation du parcours des patients en privilégiant les prises en charge plus longues en milieu protégé de toute consommation d’alcool.

Lorsque les troubles persistent à moyen terme, les cliniciens et les chercheurs devront optimiser les soins de psychothérapie en les combinant à une réhabilitation neuropsychologique ciblée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

Alcohol-related neuropsychological deficits result from chronic and excessive alcohol consumption and are associated with structural and functional damage of Papez's circuit and frontocerebellar circuit.

Alcohol-related cognitive deficits are heterogeneous but especially affect executive functions and memory abilities. They result in difficulties to change alcohol behavior combined with a tendency for patients to overestimate their capacity to succeed.

Alcohol-related cognitive deficits could be a risk-factor for relapse since they hamper patients to benefit fully from treatment (especially when based on relapse prevention).

Screening tools usable by non-psychologists are available and can be completed by an extensive neuropsychological examination conducted by a neuropsychologist when necessary.

Alcohol treatment should be adjusted to take alcohol-related cognitive deficits into account, by promoting longer treatment in healthy environment for example.

Improvements of alcohol treatment options, including specific neuropsychological rehabilitation, are required for patients with persistent alcohol-related cognitive deficits.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 45 - N° 12P1

P. 1124-1132 - décembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La saga du baclofène et le changement de paradigme de la prise en charge de l’addiction à l’alcool
  • Kevin Journiac, Flora Pascuttini, Didier Touzeau
| Article suivant Article suivant
  • Tabagisme et comorbidités psychiatriques
  • Alain Dervaux, Xavier Laqueille

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.