Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les traitements du futur de l’asthme sévère - 19/12/16

Doi : 10.1016/j.lpm.2016.09.012 
Caroline Sattler 1, 3, 4, Roxane Malrin 1, 2, 4, Gilles Garcia 1, 3, 4, , Marc Humbert 1, 2, 4
1 Université Paris-Sud, université Paris-Saclay, faculté de médecine, 94270 Le Kremlin-Bicêtre, France 
2 AP–HP, hôpital Bicêtre, service de pneumologie, 94270 Le Kremlin-Bicêtre, France 
3 AP–HP, hôpital Bicêtre, service de physiologie, explorations fonctionnelles respiratoires, 94270 Le Kremlin-Bicêtre, France 
4 Hôpital Marie-Lannelongue, Inserm UMR_S 999, 92350 Le Plessis-Robinson, France 

Gilles Garcia, Hôpital Bicêtre, service de physiologie, explorations fonctionnelles respiratoires, 78, rue du Général-Leclerc, 94275 Le Kremlin-Bicêtre cedex, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 13
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’asthme est une maladie fréquente avec des caractéristiques cliniques et immunopathologiques hétérogènes et complexes. La thérapeutique actuelle, qui repose sur la corticothérapie inhalée plus ou moins associée aux β2-mimétiques de longue durée d’action, est efficace et permet de contrôler les symptômes d’asthme de la grande majorité des patients. L’asthme sévère est caractérisé par un mauvais contrôle des symptômes, des exacerbations récurrentes et parfois un trouble ventilatoire obstructif chronique malgré une prise en charge optimale. Les choix thérapeutiques concernant ces patients reposent de plus en plus sur les biothérapies. Nous disposons maintenant d’études solides prouvant l’efficacité clinique des traitements ciblant les IgE et l’interleukine-5 et des données prometteuses concernant les traitements ciblant les interleukines 4 et 13. Mais l’utilisation de ces traitements reste encore limitée par la difficulté de confirmer le diagnostic d’asthme sévère et par l’absence de critères simples permettant de sélectionner le traitement de première intention qui a le plus de chance d’être efficace chez un patient. Actuellement la plupart de ces biothérapies disponibles ou prometteuses sont dirigées contre des mécanismes inflammatoires de type Th2 et nous ne disposons pas encore de traitement dirigé contre l’inflammation non éosinophile ou de type Th1. Il sera également indispensable d’évaluer précisément le rapport coût/efficacité de ces traitements onéreux afin de mieux identifier et quantifier la population cible, et chiffrer son impact financier pour la collectivité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Asthma is a very frequent disease with complex and heterogenous immunological and clinical features. Daily inhaled steroids are the cornerstone of the current therapeutics sometimes associated with long-acting β2-agonist. This controller treatment is effective and allows to control asthma symptoms for the vast majority of the patients. Severe asthma is characterized by a poor level of control of symptoms, with recurrent exacerbations or a chronic airflow limitation despite an optimal management. Severe asthma remains a difficult diagnosis but we have now studies proving the clinical efficacy or promising data about monoclonal antibodies targeting IgE, IL-5, IL-4 or IL-13. Most of these monoclonal antibodies target the Th2 type eosinophilic inflammation without any treatment against non-eosinophilic or Th1 inflammation. Last, it will be essential to assess accurately the cost effectiveness of these expensive treatments, to identify and to qualify the target population for each molecule and to assess its financial impact for the community.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 45 - N° 11

P. 1043-1055 - novembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comment considérer et prendre en charge les facteurs favorisants et les comorbidités dans l’asthme sévère de l’adulte ?
  • Cindy Barnig, Martin Veaudor, Clarisse Gautier, Victor Margelidon-Cozzolino, Bernard Pigearias, Gilles Devouassoux, Chantal Raherison, Frederic De Blay, Pascal Chanez
| Article suivant Article suivant
  • Deuxième cas de maladie sérique à la clarithromycine
  • Guillaume Couture, Clément Geniez, Grégory Pugnet, Laurent Sailler, Léonardo Astudillo

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.