Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Ostéites des os de la face - 22/12/16

[28-375-C-10]  - Doi : 10.1016/S0000-0000(08)53278-5 
J.-M. Maes a, , G. Raoul a, M. Omezzine b, J. Ferri a
a Service de chirurgie maxillofaciale et stomatologie, hôpital Roger Salengro, CHRU Lille, rue du 8-Mai 1945, 59037 Lille cedex, France 
b Service de chirurgie maxillofaciale, CHU Sahloul, Route de ceinture 4054, Sousse, Tunisie 

*Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 16
Iconographies 11
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les affections inflammatoires des os de la face sont d'origines diverses, souvent infectieuses (dentaire surtout, traumatique, tumorale, radiothérapique, etc.), mais parfois apparemment primitives (ostéomyélite chronique primitive), survenant dans ce cas soit isolément, soit dans le cadre d'affections plurifocales. Enfin, récemment ont été mises en évidence des ostéomyélites survenant sous traitement par biphosphonates, selon un mécanisme inconnu. Le signe clinique majeur est la douleur, avec fréquemment tuméfaction locale, trismus, halitose, et hypoesthésie labiomentonnière dans les formes chroniques mandibulaires. Un bilan minutieux doit poser le diagnostic et éviter les erreurs thérapeutiques. Les aspects habituels en imagerie (radiographie conventionnelle, scanner, imagerie par résonance magnétique [IRM]) sont l'ostéolyse, l'ostéogenèse périostée, des séquestres et, dans les formes chroniques primitives, une sclérose. La scintigraphie révèle très précocement la maladie, mais manque de spécificité pour la localisation précise des lésions. Hémogramme, vitesse de sédimentation (VS) et protéine C réactive (CRP) sont variables, mais sont très utiles dans la surveillance. Les résultats des études bactériologiques sont très variés, et doivent être analysés avec circonspection. La biopsie est souvent indispensable au diagnostic. L'évolution infectieuse spontanée peut se faire précocement vers l'extension locale, régionale ou générale. Secondairement, une fracture pathologique, un retard de consolidation ou le passage à la chronicité sont possibles. Enfin, l'évolution tardive peut être marquée par une pseudarthrose, une dégénérescence néoplasique, des récidives ou des séquelles (perte de substance, troubles fonctionnels par rétraction musculaire masticatrice ou ankylose temporomandibulaire, déformations esthétiques avec atrophie ou hypertrophie faciale). Le traitement dans les formes infectieuses associe antibiothérapie, à utiliser avec discernement, oxygénothérapie hyperbare pour certains et, si nécessaire, traitement chirurgical de la cause et de l'infection (décortication, résection interruptrice). Les formes chroniques répondant mal à ces traitements, il est suggéré l'emploi de biphosphonates ou de macrolides à 14 ou 15 atomes de carbone. Il n'y a pas encore de recommandations concernant les ostéites sous biphosphonates. L'hygiène buccale est la meilleure prévention.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ostéite, Ostéomyélite, Maxillaire, Mandibule, Biphosphonates

Plan


 Nous remercions pour leurs précieux conseils les professeurs Daniel Mathieu et Henri Migaud et les docteurs Eric Senneville et Abdelghni Serghini.


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Cellulites et fistules d'origine dentaire
  • J.-M. Peron, J.-F. Mangez
| Article suivant Article suivant
  • Ostéoradionécroses des maxillaires (maxillaire et mandibulaire)
  • G. Raoul, J.-M. Maes, D. Pasquier, J. Nicola, J. Ferri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.