Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Laser Er:YAG et odontologie restauratrice - 22/12/16

[28-656-C-10]  - Doi : 10.1016/S0000-0000(08)53483-8 
M.-F. Bertrand a, b,  : Maître de conférences des Universités, praticien hospitalier, J.-P. Rocca a, b : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Département d'odontologie conservatrice et endodontie, laboratoire surfaces-interfaces en odontologie, UFR odontologie, université de Nice-Sophia Antipolis, 24, avenue des Diables bleus, 06357 Nice cedex 4, France 
b Centre hospitalier universitaire de Nice, 5, rue Pierre Dévoluy, 06006 Nice, France 

*Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 8
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La capacité du laser Er:YAG (λ = 2 940 nm) à éliminer les tissus cariés et à préparer des cavités pour restauration adhésive a largement été démontrée dans la littérature. Les appareils commercialisés permettent de préparer ces cavités en un temps tout à fait compatible avec un exercice clinique. Tous sont munis d'un système interne de refroidissement basé sur la pulvérisation d'un mélange d'air et d'eau au point d'impact du rayonnement laser. Celui-ci permet de maintenir l'élévation de température intrapulpaire bien en deçà du seuil biologiquement acceptable de 5 °C. Différentes études histologiques ont montré que la réponse pulpaire à l'irradiation par laser Er:YAG des tissus dentaires est minime, localisée et réversible, comparable à celle créée par un fraisage à grande vitesse dans les mêmes conditions de refroidissement. Lors de l'usage du laser Er:YAG, les observations microscopiques ont montré l'absence de boue dentinaire et de débris, ainsi que la présence de nombreux reliefs microscopiques liés à une élimination plus importante de la dentine intertubulaire. La possibilité d'un collage directement sur cette surface sans prétraitement acide a été évoquée dans la littérature. Dans une publication récente, les auteurs ont montré que le traitement acide permet d'observer des caractéristiques microscopiques en tous points comparables sur les interfaces dentine/composite à celles observées lors de préparations réalisées à la fraise. Les valeurs d'adhérence de la résine composite à la dentine ne sont pas supérieures à celles obtenues sans application d'acide, mais sont équivalentes à celles mesurées lors d'un collage conventionnel. Les restaurations en composite, mises en place dans les cavités préparées avec le laser Er:YAG puis traitées à l'acide orthophosphorique, se sont révélées être moins sensibles à l'infiltration de colorant. Les premières applications cliniques concernant la préparation des cavités au laser Er:YAG n'ont pas montré d'effets secondaires dommageables. L'absence de douleurs, ainsi que la suppression du bruit et des vibrations liés aux instruments rotatifs, peuvent même être considérées comme avantageuses par rapport aux préparations mécaniques plus conventionnelles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Laser Er:YAG, Dentisterie restauratrice, Émail, Dentine, Collage dentaire, Résine composite

Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Éclaircissement des dents dépulpées et résorption cervicale externe : comprendre pour mieux prévenir
  • C. Rolland, O. Trotebas, F. Bukiet, C. Pignoly
| Article suivant Article suivant
  • Incisions et sutures en chirurgie maxillofaciale et stomatologie
  • N. Teysseres, S. Fossat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.