Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Choix de la limite apicale et de la longueur de travail - 23/12/16

[28-622-C-10]  - Doi : 10.1016/S0000-0000(09)52160-2 
M. Pérard a, b : Docteur en chirurgie dentaire, assistant hospitalo-universitaire, A. Le Goff a, b : Docteur en chirurgie dentaire, maître de conférence des Universités, praticien hospitalier, B. Hingant b : Docteur en chirurgie dentaire, praticien hospitalier, J. Le Clerc b : Docteur en chirurgie dentaire, F. Perez a, b : Docteur en chirurgie dentaire, maître de conférence des Universités, praticien hospitalier, J.-M. Vulcain a, b : Docteur en chirurgie dentaire, professeur des Universités, praticien hospitalier, A. Dautel a, b,  : Docteur en chirurgie dentaire, maître de conférence des Universités, praticien hospitalier
a Unité de formation et de recherche d'Odontologie, 2, avenue du Professeur Léon Bernard, Campus Santé, Bâtiment 15, 35043 Rennes Cedex, France 
b Pôle d'odontologie et de chirurgie buccale du Centre hospitalier universitaire de Rennes, 2, place Pasteur, 35000 Rennes, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

Le succès du traitement endodontique impose au praticien de déterminer une limite apicale, jusqu'à laquelle il va préparer puis obturer le canal. Cette limite est idéalement choisie au niveau de la constriction, correspondant à la position la plus étroite de l'extrémité canalaire. La distance séparant la limite apicale d'un repère coronaire fixe est appelée longueur de travail. Historiquement, la longueur de travail est mesurée par l'intermédiaire d'un instrument endodontique introduit dans le canal et dont la position est ajustée à l'aide d'une série de radiographies rétroalvéolaires. Malheureusement, même avec un cliché d'excellente qualité réalisé à l'aide d'une technique d'incidence, la détermination précise de la longueur de travail, lorsque le foramen est situé à distance de l'apex radiologique, demeure difficile. Les localisateurs électroniques d'apex sont des appareils capables d'estimer la position de la limite apicale en exploitant les propriétés électriques de la dent et des tissus parodontaux. Les modèles les plus récents, fonctionnant suivant la méthode du ratio d'impédance, affichent une fiabilité et une facilité d'emploi reconnues. Leur capacité à déterminer la position de la constriction à ± 0,5 mm varie de 75 % à 100 % des cas selon les auteurs. Ces appareils sont capables d'effectuer des mesures précises lorsque le canal est sec, mais aussi en présence de pulpe, de sang, de pus, d'irrigant ou de gel chélatant. Afin d'éviter les erreurs de mesure, principalement dues à des dérivations du courant électrique, les localisateurs électroniques d'apex doivent être utilisés selon un protocole rigoureux.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Longueur de travail, Limite apicale, Localisateurs électroniques d'apex, Radiographie rétroalvéolaire, Endodontie


Plan


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Cavité d'accès en endodontie
  • S. Simon, C. Ctorza-Perez
| Article suivant Article suivant
  • Chirurgie périapicale
  • G. Sauveur, M. Mesbah

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.