Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Vieillissement des structures dentaires et péridentaires - 23/12/16

[28-020-I-10]  - Doi : 10.1016/S0000-0000(11)53700-3 
S. Touzi a : Docteur en médecine dentaire, assistante hospitalo-universitaire en anatomie dentaire, S. Cavelier b : Docteur en chirurgie dentaire, assistante hospitalo-universitaire en parodontologie, C. Chantereau b : Interne en odontologie, 3e année, B. Tavernier b,  : Docteur en chirurgie dentaire, Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Faculté de médecine dentaire, Monastir, Tunisie 
b UFR d'odontologie Garancière-Hôtel-Dieu, Université Paris Diderot, Assistance publique - Hôpitaux de Paris, 5, rue Garancière, 75006 Paris, France 

Auteur correspondant.

Article à jour au 09/07/2019

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 10
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

Le vieillissement est un processus graduel et irréversible de modifications des structures et des fonctions de l'organisme résultant du passage du temps. Cette définition générale donnée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) permet d'aborder un sujet à la fois vaste et complexe, concernant l'odontologie. Ce phénomène concerne les structures dentaires et péridentaires. L'usure dentaire progressive est caractérisée au niveau de la cavité buccale par une perte de la forme anatomique originale. Ce procédé résulte des conditions physiologiques et pathologiques. Les altérations du parodonte sont le résultat des effets du vieillissement physiologique cumulés à l'usure, aux maladies parodontales, aux maladies systémiques et aux effets secondaires de leurs traitements. L'usure dentaire se produit au niveau des faces axiales et occlusales entraînant la suppression des cuspides, des maxima de convexité et des zones proximales de contact. Concernant le parodonte, les modifications atteignent la gencive, le desmodonte, le cément et l'os alvéolaire, avec pour conséquences des récessions gingivales et une perte d'attache, très fréquentes chez les sujets âgés, ainsi que des usures interproximales. Au niveau fonctionnel, l'usure dentaire peut entraîner des perturbations sur la mastication, la déglutition et la phonation. Pour le parodonte, les principales conséquences sont une diminution des capacités de cicatrisation et une gêne fonctionnelle comme l'hypersensibilité, les tassements alimentaires et une hygiène plus difficile à maintenir. Compte tenu de l'augmentation de l'espérance de vie, une prise de conscience s'impose de la part du praticien et du patient. Il en résulte des traitements spécifiques qui prennent en compte l'âge et la motivation de ce dernier.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Usure, Vieillissement, Dent, Parodonte, Physiologie, Fonction


Plan


 Cet article a fait l'objet d'une prépublication en ligne : l'année du copyright peut donc être antérieure à celle de la mise à jour à laquelle il est intégré.


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Étiopathogénie de l'obstruction nasale et conséquences sur la croissance maxillofaciale
  • R. Gola, O. Richard, F. Cheynet, L. Brignol, L. Guyot
| Article suivant Article suivant
  • Morphologie dentaire de l'adulte : incisives
  • J. Romerowski, G. Bresson

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.