Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

« Dysharmonie dentomaxillaire » ou dysharmonie dents-mâchoires - 23/12/16

[28-832-C-10]  - Doi : 10.1016/S1877-7864(14)68413-5 
A. Pujol : Ancien Professeur de premier grade, M.-J. Boileau  : Professeur des Universités, praticien hospitalier en odontologie, spécialiste qualifiée en orthodontie, de l'enseignement du CECSMO [certificat d'études cliniques spéciales, mention orthodontie] et du DUO [diplôme universitaire d'orthodontie]
 UFR d'Odontologie, Université de Bordeaux, 146, rue Léo-Saignat, 33076 Bordeaux, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 8
Vidéos 0
Autres 4

Résumé

Le terme dysharmonie dentomaxillaire est aujourd'hui impropre au regard des recommandations du Federative Committee on Anatomical Terminology (FCAT). En remplacement, la Société française d'orthopédie dentofaciale (SFODF) vient d'adopter l'expression « dysharmonie dents-arcades ». Toutefois, la clinique reste dominée par la dualité dents-bases osseuses, « disproportion de volume entre les dents et les bases osseuses » pour Cauhépé, « macrodontie et microdontie relatives au squelette du sujet » pour Chateau. Les dimensions dentaires sont fixées très tôt au cours de l'odontogenèse. Le diagnostic se heurte à la difficulté d'apprécier le volume des bases osseuses, de prévoir les effets de la croissance, de distinguer l'influence des anomalies associées parfois réductibles. Les examens complémentaires céphalométriques font principalement référence aux structures basales pour fixer les limites antérieures et postérieures des arcades. Le plan de traitement doit tenir compte de ces considérations pour quantifier la dysharmonie, parfois très tôt, en denture mixte, s'il est nécessaire de programmer des extractions pilotées. En denture permanente, la dysharmonie dentomaxillaire par macrodontie relative peut imposer divers choix d'extractions à décider en évitant tous les compromis aléatoires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Dysharmonies, Mâchoires, Arcades, Extractions pilotées, Extractions thérapeutiques


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Dents incluses, sémiologie et principes thérapeutiques
  • J.-M. Marteau, M.-J. Boileau
| Article suivant Article suivant
  • Rééducation du temps buccal de la déglutition salivaire et des dyspraxies orofaciales. Physiologie
  • I. Breton-Torres, L. Frapier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.