Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Analgésie contrôlée par le patient - 06/01/17

[36-396-B-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0289(16)60941-6 
E. Viel a, b,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier, chef de service, V. Beauvieux a : Praticien hospitalier, L. Segura c : Infirmière coordinatrice, O. Bredeau a, J. L'Hermite d : Praticien hospitalier, président du CLUD, P. Cuvillon b, d : Professeur des Universités, praticien hospitalier, chef de service
a Centre d'évaluation et de traitement de la douleur, Pôle anesthésie-réanimation-douleur-urgences, CHU Carémeau, 4, rue du Professeur-Robert-Debré, 30029 Nîmes cedex 9, France 
b Faculté de médecine Montpellier-Nîmes, Université de Montpellier, Montpellier, France 
c CHU Carémeau, 30029 Nîmes cedex 9, France 
d Service d'anesthésie, Pôle anesthésie-réanimation-douleur-urgences, Comité de lutte contre la douleur (CLUD), CHU Carémeau, 30029 Nîmes cedex 9, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 13
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les 20 dernières années ont été marquées par de profonds changements dans la compréhension de la douleur postchirurgicale ainsi que dans la pharmacologie et dans l'organisation de l'analgésie postopératoire. L'analgésie contrôlée par le patient (ACP), apparue dès 1965, n'a pas échappé à de constantes évolutions et représente désormais une référence indiscutée et un standard de soin. L'ACP permet de répondre à l'extrême variabilité inter- et intra-individuelle de la douleur et des besoins analgésiques, limite le délai entre l'apparition de la douleur et l'obtention du soulagement, et accroît l'autonomie des patients. Le concept d'ACP s'est développé sur des axes thérapeutiques très divers, qu'il s'agisse de douleur aiguë postopératoire, de douleur chronique, de douleur liée au travail obstétrical, voire, dans certains cas, de sédation pour des actes chirurgicaux ou diagnostiques de courte durée ou pour certaines thérapeutiques ambulatoires. Les critères définissant une modalité idéale d'ACP seraient une adaptabilité à tous les besoins d'analgésie (essentiellement mais non exclusivement postopératoire), utilisant des agents médicamenteux qui offrent des profils d'efficacité et de sécurité optimaux, réduisant au minimum les périodes d'analgésie insuffisante, faciles à utiliser tant pour les patients que pour les professionnels de santé, générant un taux de satisfaction élevé auprès des patients, ne gênant pas les autres soins (notamment la kinésithérapie) et n'entravant pas la mobilité des patients. De nouvelles possibilités de programmation et le contrôle à distance via un serveur dédié représentent les plus récentes avancées pour les voies invasives (intraveineuse, péridurale et périnerveuse) dans une actualité qui voit également apparaître une forme particulière d'ACP par voie sublinguale et réapparaître un dispositif d'ACP transdermique fondée sur le principe de l'iontophorèse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Analgésie contrôlée par le patient, Analgésie périopératoire, Opioïdes, Intraveineuse, Péridurale, Sublinguale, Transdermique


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Analgésie postopératoire chez l'adulte
  • F. Aubrun, M. Dziadzko
| Article suivant Article suivant
  • Stratégie pour l'analgésie postopératoire de l'enfant
  • C. Lejus, L. Brisard, C. Magne

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.