Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mechanical dyssynchrony in heart failure: Still a valid concept for optimizing treatment? - 21/01/17

Doi : 10.1016/j.acvd.2016.12.002 
Elena Galli a, b, c, Christophe Leclercq a, b, c, Erwan Donal a, b, c,
a Service de cardiologie, CHU de Rennes, 35000 Rennes, France 
b LTSI, université de Rennes 1, 35000 Rennes, France 
c Inserm, UMR 1099, 35000 Rennes, France 

Corresponding author. CIC-IT 804, LISI Inserm U642, service de cardiologie, CHU Pontchaillu, rue H.-Leguillou, 35033 Rennes, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Cardiac resynchronization therapy (CRT) has had a major favourable impact on the care of patients with symptomatic heart failure, left ventricular ejection fraction<35% and enlarged QRS. Despite this, about 35% of patients who undergo CRT in accordance with current guidelines are “non-responders”. Therefore, more accurate selection of CRT candidates would significantly improve patient benefit and decrease costs. In the past decade, some small non-randomized studies have shown that estimation of left ventricular dyssynchrony by echocardiography might be useful to ameliorate the selection of patients for CRT. These preliminary findings have been challenged by the results of large randomized surveys, such as the Prospect and EchoCRT trials, which demonstrated that no left ventricular mechanical dyssynchrony variable could accurately predict CRT response. In recent years, improvements in myocardial imaging techniques, and the potential of fusion imaging to facilitate our understanding of the physiological basis of dyssynchrony and plan lead delivery, have let us suppose that imaging might play a role in the future of CRT. The aim of the present paper is to provide an overview of recent advances in the field of imaging-guided CRT. The role of imaging in the assessment of CRT candidates, in guiding lead implantation, and in the optimization of CRT delivery will be addressed, together with the limitations of these new techniques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

La resynchronization cardiaque par stimulation biventriculaire a fait l’objet d’études démontrant de manière indéniable son intérêt pour mieux traiter les patients insuffisants cardiaques ayant une fraction d’éjection35 % et des QRS130ms. Trente-cinq pour cent des patients implantés ne tirent, cependant, pas bénéfice de la thérapie. Il y aurait donc un intérêt à définir des critères plus fins qui permettrait de mieux sélectionner, de mieux implanter les patients susceptibles de tirer bénéfice de la resynchronisation. Les techniques d’imagerie, échographique surtout, ont été testé depuis de nombreuses années avec des résultats globalement insuffisants. Prospect ou Echo-CRT ont semé le trouble sur la valeur de la sélection des patients par l’échocardiographie. Pourtant, il y a eu des progrès dans les techniques et dans la compréhension des asynchronismes. Il y a donc des raisons de penser qu’il pourrait y avoir une place à l’imagerie dans l’optimisation de l’utilisation de la resynchronisation cardiaque dans le traitement des sujets insuffisants cardiaques systoliques. Nous proposons ici une revue des techniques et des utilisations les plus récentes de l’imagerie cardiaque dans la sélection et dans l’aide à l’optimisation du mode de resynchronisation utilisé chez un patient donné. Nous abordons les espoirs et les limites encore existantes dans ces approches.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Cardiac resynchronization, Selection, Imaging, Echocardiography

Mots clés : Resynchronisation cardiaque, Sélection, Imagerie, Échocardiographie

Abbreviations : 2DE, 3DE, CMRI, CRT, LBBB, LV, STE


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 110 - N° 1

P. 60-68 - janvier 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cardiovascular remodeling and the peripheral serotonergic system
  • Estelle Ayme-Dietrich, Gaëlle Aubertin-Kirch, Luc Maroteaux, Laurent Monassier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.