Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Syndrome de Guillain-Barré - 30/01/17

[17-095-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0378(16)58199-8 
A.-M. Grapperon, S. Attarian
 Centre de référence des maladies neuromusculaires et de la SLA, Hôpital de la Timone, AP-HM, 264, rue Saint-Pierre, 13385 Marseille cedex 05, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Le syndrome de Guillain-Barré (SGB) est une polyradiculoneuropathie aiguë auto-immune monophasique, souvent post-infectieuse. La forme classique, appelée polyradiculoneuropathie inflammatoire démyélinisante aiguë, se présente sous la forme d'un déficit moteur ascendant avec aréflexie tendineuse et fréquemment une atteinte de la sensibilité et des nerfs crâniens. Les examens complémentaires pour le diagnostic sont principalement un électroneuromyogramme et une analyse du liquide cérébrospinal, qui peuvent cependant être normaux les premiers jours. Le terme de SGB inclut d'autres formes, plus rares, qui diffèrent par leur présentation clinique (formes localisées, motrices, sensitives) et leur mécanisme, comme le syndrome de Miller-Fisher, la neuropathie axonale motrice aiguë, la forme pharyngo-cervico-brachiale, la diplégie faciale associée aux paresthésies. Des formes frontières ou incomplètes sont possibles. La connaissance des mécanismes immunopathologiques du SGB a beaucoup avancé ces dernières années. En plus des mécanismes classiques de démyélinisation et de lésions axonales précoces ou secondaires, a été identifiée à partir des antigangliosides anti-GM1 ou anti-GQ1b la possibilité de défaut de conduction réversible par bloc nodal. Le traitement du SGB repose sur les immunoglobulines intraveineuses ou les échanges plasmatiques, associés aux mesures symptomatiques. Les formes sévères peuvent être mortelles en raison de l'atteinte respiratoire, des complications de la tétraplégie et des troubles bulbaires, et de la dysautonomie. L'évolution spontanée se fait vers la récupération en quelques semaines ou mois. Des séquelles plus ou moins importantes sont possibles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Polyradiculonévrite aiguë, Neuropathie périphérique, Démyélinisation, Immunoglobulines intraveineuses, Échanges plasmatiques


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Atteintes multiples des nerfs crâniens
  • F. Viader, V. de la Sayette, L. Carluer, A.-L. Bonnet
| Article suivant Article suivant
  • Polyneuropathies inflammatoires démyélinisantes chroniques
  • P. Lozeron

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.