Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Minimally invasive internal fixation of distal femur fractures - 08/02/17

Doi : 10.1016/j.otsr.2016.06.025 
G. Piétu a, , M. Ehlinger b
a Clinique chirurgicale orthopédique et traumatologique, CHU de Nantes, 1, place Alexis-Ricordeau, 44093 Nantes cedex 1, France 
b Service de chirurgie orthopédique et traumatologique, hôpital de Hautepierre, CHU de Strasbourg, 1, avenue Molière, 67089 Strasbourg cedex 1, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Fractures of the distal femur remain a daunting challenge. Since 1970, operative treatment has been recommended. Unfortunately, it is fraught with complications, and techniques have been developed to limit incidence of non-union, infection and stiffness. A soft-tissue friendly approach is the key point, with minimally invasive surgery as the ultimate goal: its biological and anatomical advantages have been demonstrated, but clinical studies have been less convincing, being based on historical series. At present, retrograde nailing and minimally invasive percutaneous plate osteosynthesis (ideally by locking plate) are the two main techniques. Unfortunately, reports tend to compare implants rather than operative techniques, hindering solid conclusions. Lastly, the delineation of “distal femur fracture” is quite variable, sometimes situated well above the AO epiphyseal square. Meta-analyses find almost no difference between the two implants in minimally invasive procedures. The main advantage of the plate is its versatility, whereas nailing can be impossible in case of certain hip or knee prostheses, compound articular fracture or medullary canal obstruction by fixation material (nail, stem, screw, etc.). The role of arthroscopy is limited. Only a few case reports describe its use in reduction of epiphyseal fracture. In the last analysis, the surgeon's experience is more relevant to outcome than any particular implant.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Distal femur fracture, Retrograde nailing, Locking plate, Minimally invasive surgery


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 103 - N° 1S

P. S161-S169 - février 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Surgical techniques for lumbo-sacral fusion
  • P. Tropiano, H. Giorgi, A. Faure, B. Blondel
| Article suivant Article suivant
  • Lateral ligament reconstruction procedures for the ankle
  • Y. Tourné, C. Mabit

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.