Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement des hématomes maculaires compliquant la DMLA par vitrectomie, injection sous-rétinienne r-TPA, injection intravitréenne de bévacizumab associé à un tamponnement par gaz : à propos de 4 cas - 21/02/17

Doi : 10.1016/j.jfo.2016.07.020 
M. Abboud , M. Benzerroug, S. Milazzo
 Service d’ophtalmologie, centre hospitalier universitaire d’Amiens, 1, place Victor-Pauchet, 80000 Amiens, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La survenue d’un hématome sous-rétinien dans la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est une complication grave qui peut mettre en jeu le pronostic visuel avec une récupération fonctionnelle péjorative. La prise en charge (PEC) de cette complication reste controversée. Plusieurs méthodes thérapeutiques ont été décrites. Nous rapportons les résultats de quatre patients traités par un protocole associant : vitrectomie, injection sous-rétinienne de r-TPA 0,025mg/0,3mL, injection intravitréenne de 0,05mL de bévacizumab et tamponnement rétinien par gaz SF6 20 %.

Patients et méthodes

Notre série comporte quatre patients ayant présentés un hématome sous-maculaire compliquant une DMLA, traités par le même protocole thérapeutique et par le même chirurgien. Ces patients ont été inclus de manière successive entre octobre 2013 et octobre 2014. Tous les patients ont été opérés dans un délai inférieur à huit jours après la survenue de l’hématome maculaire. Les patients présentant un délai de consultation supérieur à huit jours ne bénéficiaient pas de ce traitement. Un positionnement des patients en postopératoire avait été réalisé face vers le sol pendant 7jours.

Résultats

Nous avons observé un déplacement de l’hématome maculaire chez les quatre patients de notre série, ce qui a permis l’identification secondaire des néovaisseaux responsables de ces hémorragies. L’acuité visuelle s’est améliorée chez trois patients sur quatre en passant de VBLM en préopératoire à 0,2 à un mois en postopératoire. Un seul patient sur quatre a gardé une acuité visuelle à 1/20 à un mois postopératoire malgré la résorption quasi complète de l’hématome sous-rétinien. Ces acuités visuelles étaient stables à 6 mois de suivi postopératoire.

Discussion

L’hématome sous-rétinien maculaire peut provoquer une perte visuelle profonde par plusieurs mécanismes. Le sang s’accumule entre la rétine neurosensorielle et l’épithélium pigmentaire, ce qui engendre une action toxique sur les tissus environnants aboutissant ainsi à une perte des photorécepteurs et une destruction des cellules de l’épithélium pigmentaire et de la choriocapillaire évoluant vers une cicatrice fibrogliale.

Conclusion

L’évaluation thérapeutique de ce protocole dans notre série de quatre patients donne un résultat favorable. Nous avons observé une amélioration de l’acuité visuelle dans 75 % des cas. Cette technique chirurgicale semble être efficace dans le traitement de ce type de complication de la DMLA. Néanmoins, une étude à plus grande échelle est nécessaire pour confirmer ces résultats.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The occurrence of a subretinal hematoma in age-related macular degeneration (AMD) is a serious complication that can impact the visual prognosis with a poor functional recovery. The management of this complication remains controversial. Several therapeutic methods have been described. We report the results of four patients treated with a protocol combining: vitrectomy, subretinal injection of r-TPA 0.025mg/0.3ml, intravitreal injection of 0.05ml of bevacizumab and retinal tamponade with 20% SF6 gas.

Patients and methods

Our series consists of four patients with a submacular hematoma complicating AMD, included in succession between October 2013 and October 2014 and treated with the same treatment protocol and by the same surgeon. All patients underwent surgery within eight days after the onset of the macular hematoma. Patients with a consultation period longer than eight days did not undergo this treatment. Face down postoperative positioning was then carried out for seven days by the patients.

Results

We observed a shift in the macular hematoma in the four patients, which allowed the identification of secondary neovascularization responsible for the bleeding. The visual acuity improved in three patients from hand motion (HM) preoperatively to 2/10 at one month postoperatively. One patient maintained visual acuity 1/20 during the entire follow-up despite almost complete resorption of the subretinal hematoma. These visual acuities were stable at 6 months postoperatively.

Discussion

Macular subretinal hematoma can cause severe visual loss by several mechanisms. The blood accumulates between the neurosensory retina and the retinal pigment epithelium, which causes a toxic effect on the surrounding tissues, thus resulting in a loss of photoreceptors and cellular destruction in the pigment epithelium and choriocapillaris, evolving into a fibroglial scar.

Conclusion

The therapeutic evaluation of this protocol in our series of four patients gives a favorable result. We observed an improvement in visual acuity in 3/4 of cases. This surgical technique appears to be effective in the treatment of this complication of AMD. However, a study on a larger scale is needed to confirm these results.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hématomes maculaires, DMLA, Injection sous-rétinienne r-TPA, Injection intravitréenne de bévacizumab, Tamponnement par gaz

Keywords : Macular hematoma, AMD, Subretinal r-TPA injection, Intravitreal bevacizumab injection, Gas tamponade


Plan


 Communication orale présentée lors du 119e Congrès de la Société française d’ophtalmologie en mai 2013.


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 40 - N° 2

P. 133-137 - février 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Steroid treatment in ocular tuberculosis: A double-edged sword?
  • S. Souissi, T. David, L. Beral
| Article suivant Article suivant
  • Manifestations oculaires du virus Zika : où en sommes-nous ?
  • R. Benzekri, R. Belfort, C.V. Ventura, B. de Paula Freitas, M. Maia, M. Leite, M. Labetoulle, A. Rousseau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.