Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’accès direct à un groupe de thérapie cognitivo-comportementale est-il efficace dans l’insomnie chronique ? - 25/02/17

Doi : 10.1016/j.msom.2017.01.072 
Sarah Hartley 1, , Sylvain Dagneaux 1, Violaine Londe 1, Marie-Thérèse Liane 1, Frédérique Aussert 1, Claire Colas-Des-Francs 1, Céline Martinot 1, Sylvie Royant-Parola 1
1 Réseau Morphée, Garches, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

Afin d’optimiser l’accès au soin, le réseau a mis en place un accès direct à un programme court de thérapie cognitive et comportementale (TCC) pour les insomniaques : l’étude évalue son efficacité.

Méthodes

Étude prospective et observationnelle avec suivi à trois mois. Les patients ayant une insomnie primaire ont été recrutés parmi les demandes d’orientation adressées au Réseau et sélectionnés par questionnaire sans entretien préalable par un médecin du sommeil. La TCC comporte trois séances en groupe avec une psychologue.

Résultats

Quatre-cents quatre-vingt-neuf patients ont été inclus dont 474 ont complété le programme et 154 ont été évalués à trois mois. Le score d’ISI a été amélioré à la fin du programme (17,74→14,27, p<0,0001) et à 3 mois (13,78, p<0,0001). 76 % (59/78) des insomnies sévères et 52 % (132/255) des insomnies modérées ont été améliorés et ces effets sont maintenus à 3 mois (71 % sévères et 56 % modérées), indépendamment de l’âge et du sexe mais liés à la sévérité initiale. Les scores moyens de dépression et d’anxiété sont améliorés de façon significative : dépression (4,15→3,35, p<0,0001) et anxiété (4,52→3,95, p< 0,0001) à la fin des séances, effet accentué à 3 mois : dépression (3,17, p< 0,0001) et anxiété (3,62, p< 0,0001).

Conclusion

Un programme court de TCC chez des patients atteints d’insomnie chronique, recrutés directement en soins primaires, améliore l’insomnie et les symptômes de dépression ou d’anxiété avec une bonne compliance au programme. Le bénéfice maximal est observé chez les patients atteints d’une insomnie sévère.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 14 - N° 1

P. 42 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La sieste normalise les variations d’interleukine-6 salivaire et de norépinephrine urinaire produites par la restriction de sommeil
  • Brice Faraut, Samir Nakib, Catherine Drogou, Elbaz Maxime, Fabien Sauvet, Mounir Chennaoui, Damien Leger
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation de l’efficacité d’un programme français de thérapie cognitivo-comportementale de l’insomnie en ligne (Therasomnia®)
  • Régis Lopez, Adriana Bosco, Sofiene Chenini, Lucie Barateau, Elisa Evangelista, Séverine Beziat, Anne-Dominique Bonte, Isabelle Jaussent, Yves Dauvilliers

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.