Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Absolute iron deficiency without anaemia in patients with chronic systolic heart failure is associated with poorer functional capacity - 01/03/17

Doi : 10.1016/j.acvd.2016.06.003 
Joffrey Pozzo a, b, e, Pauline Fournier a, c, , Clément Delmas a, b, Paul-Louis Vervueren a, b, Jérôme Roncalli a, d, Meyer Elbaz a, b, Michel Galinier a, b, c, Olivier Lairez a, b, c, d
a Department of Cardiology, University Hospital of Rangueil, Toulouse, France 
b Rangueil Medical School, Paul Sabatier University, Toulouse, France 
c Cardiac Imaging Centre, Toulouse University Hospital, France 
d Purpan Medical School, Paul Sabatier University, Toulouse, France 
e Clinique Les Cèdres, Cornebarrieu, France 

Corresponding author at: Department of Cardiology, Toulouse University Hospital, 1, avenue Jean-Poulhès, TSA 50032, 31059 Toulouse Cedex 9, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Functional status is one of the main concerns in the management of heart failure (HF). Recently, the FAIR-HF and CONFIRM-HF trials showed that correcting anaemia using intravenous iron supplementation improved functional variables in patients with absolute or relative iron deficiency. Relative iron deficiency is supposed to be a marker of HF severity, as ferritin concentration increases with advanced stages of HF, but little is known about the impact of absolute iron deficiency (AID).

Aims

To study the impact of AID on functional variables and survival in patients with chronic systolic HF.

Methods

One hundred and thirty-eight non-anaemic patients with chronic systolic HF were included retrospectively. Patients were divided into two groups according to iron status: the AID group, defined by a ferritin concentration<100μg/L and the non-AID group, defined by a ferritin concentration100μg/L. Functional, morphological and biological variables were collected, and survival was assessed.

Results

Patients in the AID group had a poorer 6-minute walking test (342 vs. 387m; P=0.03) and poorer peak exercise oxygen consumption (13.8 vs. 16.0mL/min/kg; P=0.01). By multivariable analysis, ferritin<100μg/L was associated with impaired capacity of effort, assessed by peak exercise oxygen consumption. By multivariable analysis, there was no difference in total mortality between groups, with a mean follow-up of 5.1±1.1 years.

Conclusions

The poorer functional evaluations in iron-deficient patients previously reported are not caused by the merging of two different populations (i.e. patients with absolute or relative iron deficiency). Our study has confirmed that non-anaemic HF patients with AID have poorer peak oxygen consumption. However, AID has no impact on the survival of these patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Le statut fonctionnel du patient insuffisant cardiaque constitue un élément majeur de la qualité de vie et son amélioration un des buts du traitement. Récemment, les essais contrôlés FAIR-HF et CONFIRM-HF ont démontré que le fer intraveineux peut améliorer l’état fonctionnel des patients présentant une carence martiale absolue ou fonctionnelle. Cependant, à la différence d’une carence martiale absolue, une carence relative en fer ne pourrait être qu’un simple marqueur de la sévérité de l’insuffisance cardiaque, les taux de ferritine augmentant dans les stades avancés de l’insuffisance cardiaque en raison d’un état inflammatoire chronique.

Objectifs

Le but de cette étude est de déterminer si les patients insuffisants cardiaques non anémiques présentant une carence absolue en fer ont un statut fonctionnel et une survie différents des patients non carencés en fer.

Méthodes

Dans cette étude rétrospective, 138 patients insuffisants cardiaques avec altération de la fonction systolique ventriculaire gauche (FE<40 %) en stade 2 et 3 de la New York Heart Association, sans anémie, ont été inclus et séparés en 2 groupes en fonction de la valeur de la ferritinémie, inférieure ou supérieure à 100μg/L. Une évaluation fonctionnelle, morphologique et biologique a été effectuée. Une analyse de la survie en fonction de l’existence ou non d’une carence martiale absolue a été réalisée.

Résultats

Les patients avec une carence martiale absolue (ferritinémie<100μg/L) présentaient une distance au test de marche de 6minutes (342 contre 387m ; p=0,03) et une consommation maximale d’oxygène à l’effort (13,8 contre 16,0mL/min/kg ; p=0,01) moindres que les patients sans carence absolue en fer (ferritinémie>100μg/L). En analyse multivariée, la ferritine inférieure à 100μg/L était associée à une altération de la capacité à l’effort, évaluée par VO2max. En analyse univariée, aucune différence n’a été objectivée pour le risque de décès entre les deux groupes après un suivi moyen de 5.1±1.1 ans.

Conclusions

La diminution des performances fonctionnelles précédemment observée chez les patients carencés en fer n’est pas liée à la superposition de deux populations différentes : les patients présentant une carence martiale absolue ou fonctionnelle. Ces données confirment que les patients insuffisants cardiaques avec une carence martiale absolue ont une capacité maximale de consommation d’oxygène plus faible. Cependant, l’existence d’une carence martiale absolue n’influence pas la survie de ces patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Heart failure, Iron deficiency, Functional evaluation

Mots clés : Insuffisance cardiaque, Ferritinémie, Évaluation fonctionnelle

Abbreviations : AID, BNP, HF, LVEF, NYHA, peak VO2, TSR


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 110 - N° 2

P. 99-105 - février 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact of a public media event on the use of statins in the French population
  • Julien Bezin, Florence Francis, Nam Vinh Nguyen, Philip Robinson, Patrick Blin, Annie Fourrier-Réglat, Antoine Pariente, Nicholas Moore
| Article suivant Article suivant
  • Downhill exercise training in monocrotaline-injected rats: Effects on echocardiographic and haemodynamic variables and survival
  • Irina Enache, Fabrice Favret, Stéphane Doutreleau, Paola Goette Di Marco, Anne-Laure Charles, Bernard Geny, Anne Charloux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.