Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Fumer de l’« armoise » : quels usages pour quels risques ? - 01/03/17

Doi : 10.1016/j.therap.2016.11.030 
M. Bernier, B. Chrétien, L. Hamel, V. Lelong-Boulouard, R. Le Boisselier
 Centre d’addictovigilance Caen (CEIP-A), CHU Côte-de-Nacre, 14033 Caen cedex, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

En France, les espèces indigènes les plus fréquentes d’armoise sont Artemisia vulgaris (armoise commune) et Artemisia absinthum (absinthe). Le centre d’addictovigilance a été interrogé sur les risques liés à l’utilisation d’armoise commune fumée. Cette question originale est l’occasion de faire le point sur cet usage.

Méthode

Une revue de la littérature sur Medline et des données sur Internet, incluant les forums d’usagers est réalisée, concernant les plantes, leurs composés, les risques toxiques et l’usage récréatif.

Résultat

Les feuilles et sommités fleuries d’A. vulgaris sont librement disponibles en officine et utilisées traditionnellement par voie orale comme tonique, fébrifuge, antispasmodique, stomachique, vermifuge ou dans les perturbations du cycle menstruel. En médecine chinoise, employées sous forme de « moxas » (bâtonnets à brûler), les feuilles d’armoise sont une alternative à l’acupuncture. Autrefois fumée par les Amérindiens dans les calumets de la paix, A. vulgaris est fumée de façon marginale, notamment au Mexique en substitut du tabac et du cannabis. Sur les forums communautaires, les usagers qui fument de l’armoise (A. vulgaris essentiellement, A. absinthum semble moins utilisée ainsi) rapportent un apaisement qui dure 30 à 60minutes. D’autres effets recherchés consistent en une modification des rêves, plus vivants et colorés surtout lors de la combinaison de tisanes et d’inhalation. La thuyone a été impliquée dans les troubles neurologiques liés à l’absinthisme au début du XXe siècle et plusieurs études établissent le rôle prépondérant de l’éthanol et du méthanol. Toutefois, sous forme inhalée, une partie des effets relatés pourrait s’expliquer par une action antagoniste des récepteurs GABA-A.

Discussion

A. vulgaris est connue en phytothérapie. L’utilisation par voie inhalée peut relever d’une médecine parallèle ou de la recherche d’effets psychoactifs dont les mécanismes d’action, la prévalence et les risques (outre ceux liés à l’inhalation de produits de combustion) restent encore à établir.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 72 - N° 1

P. 159 - février 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Addiction au kaolin : présentation d’un cas
  • S. Pain, F. Chavant, L. Vasse-Terrier, C. Lafay-Chebassier, O. Colin, B. Fauconneau, M.-C. Pérault-Pochat
| Article suivant Article suivant
  • Hospitalisations pour motifs cardiovasculaires de jeunes consommateurs de cannabis identifiés à partir de l’exploration des données du PMSI enregistrées au centre hospitalier universitaire de Toulouse
  • Emilie Jouanjus, Claire Monpagens, Dominique Petiot, Laurent Molinier, Maryse Lapeyre-Mestre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.