Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de l’hémianopsie latérale homonyme par l’Eye Track à la phase aiguë de l’AVC : étude pilote à l’UNV d’Orléans - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.163 
Canan Ozsancak 1, , Christophe Guillot 2, Celine Grabowski 1, Aurelie Mentisano 1, Pascal Auzou 2
1 Neurologie, Nouvel hôpital d’Orléans NHO, Orléans, France 
2 Explorations fonctionnelles de neurologie, Nouvel hôpital d’Orléans NHO, Orléans, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’hémianopsie latérale homonyme (HLH) est une séquelle fréquente de l’AVC. Son évaluation est parfois problématique à la phase aiguë en raison des difficultés d’accès à une consultation d’orthoptie.

Objectifs

Tester la faisabilité d’une évaluation de l’HLH par une analyse de l’oculomotricité (Eye Track) dans un service de neurologie chez des patients à la phase aiguë de l’AVC.

Patients et méthodes

Une application a été développée dans le service permettant l’étude du champ visuel grâce à l’analyse des saccades sur 45 cibles visuelles. Cette évaluation a été faite deux fois (Eye Track 1 et 2) et comparée à l’analyse par périmétrie automatisée de Humphrey (PAH). La corrélation de Pearson a été utilisée pour tester la reproductibilité des résultats (EyeTrack 1 versus 2) et comparer à la PAH.

Résultats

Dix-neuf patients avec un AVC de moins de 7jours et présentant une HLH à l’examen clinique ont été inclus. Quatorze d’entre eux ont également bénéficié d’une PAH. On note une bonne reproductibilité test-retest entre EyeTrack 1 et 2 (r=0,844, p<0,0001). Les résultats entre EyeTrack 1 et la PAH sont également corrélés (r=0,793, p<0,001).

Discussion

Malgré une bonne corrélation entre les deux méthodes, on note une sous-estimation par la technique Eye Track. La sensibilité au changement devra être évaluée pour juger de l’intérêt de cet outil dans le suivi des patients vasculaires.

Conclusion

Cette étude pilote montre que l’étude de l’HLH serait possible à la phase aiguë de l’AVC en UNV. L’outil devra être testé sur une cohorte plus importante avant d’être proposé en clinique.

Informations complémentaires

Les auteurs remercient Eye Brain-Suricog pour leur aide au développement de cette application.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Exploration, Hémianopsie latérale homonyme, AVC


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S101 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Liens entre fatigue et cognition à 6 mois d’un infarctus cérébral
  • Amélie Ponchel, Stephanie Bombois, Julien Labreuche, Christine Delmaire, Régis Bordet, Hilde Hénon
| Article suivant Article suivant
  • Accident vasculaire cérébral ischémique post hémodialyse : à propos de 5 cas
  • Norlin Samuel Obenda, Moussa Toudou Daouda, Diankanagbe Camara, Aouatef Elmidaoui, Zouhayr Souirti, Houssaini Tarik Sqalli, Faouzi Mohamed Belahsen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.