Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Liens entre fatigue et cognition à 6 mois d’un infarctus cérébral - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.162 
Amélie Ponchel 1, Stephanie Bombois 2, , Julien Labreuche 3, Christine Delmaire 4, Régis Bordet 1, Hilde Hénon 5
1 Université lille, Inserm u1171, département de pharmacologie médicale, CHRU de Lille, 59000, Lille, France 
2 Université Lille, Inserm U1171, CMRR & CNR-MAJ, CHRU de Lille, hôpital Roger Salengro, 59000, Lille, France 
3 Département de biostatistiques, CHRU de Lille, Lille, France 
4 Université lille, inserm u1171, service de neuroradiologie, CHRU de Lille, 59000, Lille, France 
5 Université lille, inserm u1171, service de neurologie vasculaire, CHRU de Lille, 59000, Lille, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les rares études qui ont examiné les liens potentiels entre fatigue et fonctionnement cognitif chez des patients ayant présentés un accident vasculaire cérébral (AVC) ont rapporté des résultats contradictoires.

Objectifs

Déterminer la relation entre fatigue, plaintes et fonctionnement cognitif à 6 mois d’un infarctus cérébral.

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude ancillaire à la cohorte STROKDEM (clinicaltrials.gov : NCT01330160). Six mois après un infarctus cérébral, dont la sévérité était évaluée par l’échelle National Institutes of Health Stroke (NIHSS), le Mini Mental Statut (MMS) et une batterie de tests neuropsychologiques étaient administrés. La plainte cognitive était évaluée par le questionnaire Mac-Nair et Khan, la fatigue par l’échelle de Chalder, la dépression par l’échelle Center for Epidemiological Studies Depression et l’anxiété par l’échelle d’Hamilton.

Résultats

Dans cette cohorte de 128 patients (âge moyen : 62,8±12,4 ans ; 81 (63,3 %) hommes, 82 (64,1 %) patients avec un score NIHSS=0, score médian au MMS : 29 (27-30) points), la fatigue post-AVC était significativement associée à la dépression (p<0,001) et à l’anxiété (p<0,001). La présence et la sévérité de la fatigue post-AVC étaient fortement corrélées à la plainte cognitive mais non corrélée à aucune des fonctions cognitives testées, après ajustement sur la dépression et l’anxiété.

Discussion

Les liens entre fatigue ressentie à 6 mois d’un infarctus cérébral et la plainte cognitive pourraient être dus aux efforts produits pour compenser des difficultés cognitives mineures, comme indiqué par la théorie du coping.

Conclusion

Dans notre cohorte de patients, à 6 mois d’un infarctus cérébral mineur, la fatigue était liée uniquement à la plainte cognitive.

Informations complémentaires

La cohorte STROKDEM a été financée par un PHRC.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : AVC, Fatigue, Cognition


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S101 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Neutrophil Extracellular Traps à la phase aiguë de l’infarctus cérébral
  • Nicolas Mélé, Jean-Louis Mas
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation de l’hémianopsie latérale homonyme par l’Eye Track à la phase aiguë de l’AVC : étude pilote à l’UNV d’Orléans
  • Canan Ozsancak, Christophe Guillot, Celine Grabowski, Aurelie Mentisano, Pascal Auzou

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.