Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Destins divers d’angiopathie angiopathie amyloïde de forme inflammatoire, traiter les images ? - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.166 
Lise Jodaitis , Gilles Naeije, Noémie Ligot
 Neurologie, université Libre de Bruxelles, Bruxelles, Belgique 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’angiopathie amyloïde de forme inflammatoire (CAAi) est de plus en plus diagnostiquée grâce à l’usage de la résonance magnétique. Les indications et durée du traitement ne sont pas établis.

Observation

Nous rapportons 3 cas de CAAI dont la présentation et l’évolution clinique furent contrastés. Cas 1 : Patiente de 70 ans ayant présenté un déficit transitoire du membre supérieur droit. L’IRM cérébrale démontre des lésions ischémiques sous-corticales bilatérales asymétriques, des dépôts d’hémosidérine, un réhaussement au gadolinium des méninges et des parois vasculaires des branches sylviennes distales. La patiente est traitée par corticothérapie IV et l’évolution est favorable à 2 mois. Cas 2 : Patient de 57 ans présentant des chutes avec perte de connaissance et des épisodes de confusion transitoire chez qui l’IRM démontre une atteinte asymétrique de la substance blanche menant à un diagnostic d’épilepsie sur CAAi. Évolution favorable sous traitement anti-épileptique seul. Cas 3 : Patiente de 80 ans admise pour un état de mal épileptique. L’IRM démontre une atteinte très asymétrique de la substance blanche et de nombreux microbleeds. Une immunosuppression permettra une amélioration clinique transitoire mais par la suite, les lésions progressent rapidement et la patiente décède à 10 mois d’évolution clinique. Pour chaque cas la ponction lombaire était normale.

Discussion

Le diagnostic de CAAi se base essentiellement sur des critères radiologiques (hyper intensités asymétriques de la substance blanche, rehaussement parenchymateux ou leptoméningé) et des critères cliniques. Ces derniers sont peu spécifiques et la décision de traitement se basera sur l’appréciation de l’imagerie. L’évolution clinique de la CAAi est variable et le choix de traiter ou non des images repose généralement sur l’expérience du praticien.

Conclusion

Le diagnostic de CAAi repose principalement sur l’imagerie cérébrale. Traiter des images peut sembler inadéquat mais l’abstention thérapeutique est tout autant discutable devant cette affection potentiellement létale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Inflammation, Imagerie par raisonnance magnétique, Angiopathie amyloide


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S102-S103 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’homme aux deux fistules
  • Alexandre Faisant, Carole Bazzi, Céline Delpierre, Canan Ozsancak
| Article suivant Article suivant
  • Céphalées, sténose bilatérale des carotides et parésie du XII isolés révélant une granulomatose avec polyangéite
  • Pasquale Scoppettuolo, Noémie Ligot, Fréderic Vandergheynst, Myriam Remmelink, Serge Goldman, Isabelle Delpierre, Gilles Naeije

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.