Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les souvenirs définissant le soi liés à la maladie et leur intégration au self dans la sclérose en plaques - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.191 
Virginie Voltzenlogel 1, , Alexandra Ernst 2, Jérôme De Seze 3, David Brassat 4, Lilianne Manning 5, Fabrice Berna 6
1 Centre d’études et de recherches en psychopathologie et psychologie de la santé ea7411, Université Toulouse 2, Jean-Jaurès, Toulouse, France 
2 Faculté de psychologie, université de Liège, Liège, Belgique 
3 Neurologie, hôpitaux universitaires de Strasbourg, Strasbourg, France 
4 Neurologie, pôle neurosciences, CHU de Toulouse, Toulouse, France 
5 Faculté de psychologie, université de strasbourg, U1114 Inserm, Strasbourg, France 
6 Psychiatrie, hôpitaux universitaires de Strasbourg, U1114 Inserm, Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les patients atteints de (SEP) doivent faire face à la détérioration progressive de leurs capacités physiques et cognitives, ce qui va nécessiter une restructuration de leur identité.

Objectifs

Comparer les caractéristiques des souvenirs définissant le soi (SDS) des patients atteints de SEP à celles de sujets sains. Étudier les SDS liés à la maladie pour mieux comprendre comment la pathologie affecte l’identité.

Patients et méthodes

Vingt-cinq patients atteints de SEP rémittente et 25 sujets sains ont rappelé cinq SDS. Les SDS sont des souvenirs très vivaces se rapportant à des événements marquant de notre vie et jouant un rôle clé dans la construction de notre identité. Après chaque récit de SDS, les participants indiquent l’intensité de leurs émotions positives et négatives au moment du vécu de l’événement et de son rappel. Après l’évocation des cinq SDS, ils remplissent une échelle de centralisé pour chaque événement.

Résultats

Les caractéristiques des SDS ne différents pas entre les patients atteints de SEP et les sujets sains. Deux tiers des patients mentionnent au moins un SDS en lien avec la SEP et un quart des SDS des patients se réfèrent à leur maladie. Les SDS liés à la SEP sont associés à des émotions plus négatives et à plus de tension que les autres SDS ; ils sont également plus centraux et plus intégrés dans l’identité personnelle.

Discussion

Le diagnostic de SEP représente un tournant dans la vie des patients qui doivent s’adapter à la maladie. Grâce à leur capacité préservée à tirer des leçons des événements passés et à donner du sens aux événements, les patients peuvent remanier leur identité en y intégrant la maladie permettant ainsi le maintien d’un sentiment de continuité du self et un bon ajustement psycho-social à la maladie.

Conclusion

Des thérapies qui aideraient les patients à reconstruire leur identité et redéfinir leurs buts de vie en fonction de leurs incapacités pourraient réduire leurs symptômes dépressifs et améliorer leur bien-être psychologique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Identité personnelle, Mémoire autobiographique, Maladie chronique


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S113 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de la fatigue dans la sclérose en plaques
  • Saddek Khellaf, Samia Benhamada, Assia Boulefkhad, Mohamed Radouane Nemer, Yamina Sifi, Abderahim Mzahem, Abdelmadjid Hamri, Mahbouba Bourezg
| Article suivant Article suivant
  • Les compétences de cognition sociale dans les différentes formes de sclérose en plaques
  • Audrey Henry, Ayman Tourbah, Marie-Pierre Chaunu, Nathalie Caucheteux, Serge Bakchine, Michèle Montreuil

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.