Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La myélite aiguë transverse longitudinalement étendue (MATLE) : étude d’une cohorte de 12 cas - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.218 
Chaimaa Boukasri 1, Oussama Elalaoui 1, Yassine Mebrouk 1,
1 Neurologie, CHU Mohammed VI, Oujda, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La myélite aiguë transverse longitudinalement étendue (MATLE) est définie par un hypersignal T2 étendu sur au moins trois métamères dans le plan longitudinal. Ces atteintes posent le problème de leur diagnostic étiologique.

Objectifs

L’objectif de cette étude est de colliger des cas de MATLE et de mieux caractériser ce cadre nosologique.

Patients et méthodes

Cette étude est observationnelle, rétrospective, et inclut les cas incidents vus entre 2014 et 2016. Douze patients ont été inclus au service de neurologie au CHU Mohammed VI à Oujda. Nous avons recueilli les caractéristiques cliniques, radiologiques, biologiques, les thérapeutiques instaurées et le suivi clinique.

Résultats

L’âge moyen des patients est de 36 ans, le sex-ratio femme/homme est de 3 : 4. Il s’agit de la première poussée neurologique pour nos patients et tous ont une tétraplégie flasque. Radiologiquement, on retrouve 10 myélites étendues longitudinalement sur au moins trois métamères dans le plan longitudinal. Les étiologies retrouvées sont la neuromyélite optique de DEVIC dans quatre cas, un cas de myélite post varicelleuse, trois cas de sclérose en plaque, et quatre cas d’étiologie indéterminée.

Discussion

Le faible effectif de notre cohorte est lié à la rareté de cette présentation. Les limites de la définition des MATLE, la multiplicité des termes employés pour la caractériser ainsi que les nombreuses étiologies qui lui sont associées incitent à préciser d’avantage le cadre nosologique et les étiologies des MATLE.

Conclusion

En pratique clinique, il est indispensable que la cause d’une MATLE soit précisée dans un délai court, puisque la plupart de ses étiologies sont d’évolution sévère et nécessitent un traitement urgent.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : IRM, Myélite


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S125 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Docteur j’ai un problème… dysfonctions érectiles et SEP, à propos de 50 cas
  • M’hamed Bensaadi, Feriel Kahlane, Hichem Bouzenada
| Article suivant Article suivant
  • Télé-SEP : mise en place d’une plate-forme de télé expertise pour la prise en charge de la sclérose en plaques au sein de la Normandie occidentale
  • Nathalie Derache, François Seguin, Karine Hauchard, Gilles Defer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.