Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

PRES au cours d’un NMO spectrum AQP4+… mais aussi d’une SEP - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.222 
Roxana Arjmand 1, , Agnès Fromont 2, Lucie Maugest 3, Vialatte Anne-Laure 3, Thibault Moreau 4
1 Neurologie, CHU Dijon, Dijon, France 
2 Service de neurologie 2 « maladies inflammatoires du système nerveux et neurologie générale », CHU de Dijon, Dijon, France 
3 Neurologie, CHRU de Dijon, Dijon, France 
4 Neurologie, CHU de Dijon, Dijon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le syndrome d’encéphalopathie postérieure réversible (PRES) fut déjà décrit dans une maladie du spectre Neuromyélite Optique (NMO) AQP 4 positif. Nous en décrivons un cas et un autre avec SEP.

Observation

Une patiente de 66 ans présentait une maladie de Devic à anticorps AQP4 positifs diagnostiquée sur une paraparésie spastique avec une myélite transverse de C6 à D1 à l’IRM. Elle fut traitée par corticothérapie, plasmaphérèse puis par Mycophénolate mofétil. Elle se déplaçait sans aide sur un kilomètre. Trois ans après, rapidement, sa paraparésie s’aggrava, des céphalées, et une baisse d’acuité visuelle furent objectivés avec une méningite à polynucléaires neutrophiles aseptique. Des antibiotiques, une corticothérapie intraveineuse puis des échanges plasmatiques furent prescrits. L’IRM encéphalique révéla un PRES typique compliqué de deux hématomes bi-pariétaux. L’évolution fut favorable. Un patient de 56 ans présentait une SEP primaire progressive depuis 1985. Il fut traité par Isoprinosine, Colchicine, Interféron Bêta, puis Cyclophosphamide arrêté en 2008. Il se déplaçait avec une aide sur 150 mètres. Il présenta progressivement des céphalées et une baisse d’acuité visuelle bilatérale. Une hypertension artérielle (HTA) récente, sur sténose artérielle rénale gauche déjà connue, était présente. L’IRM encéphalique montra un PRES. Parallèlement, il présenta une aggravation de la plégie du membre inférieur gauche. L’évolution clinico-radiologique fut favorable sous traitement antihypertenseur.

Discussion

Le PRES dans le NMO spectrum AQP4 positif a déjà été décrit, explicable par des mouvements d’eau astrocytaires sur un dysfonctionnement des Aquaporines 4, favorisant l’œdème vasogénique. Le traitement immunosupresseur peut être également incriminé. Le PRES dans une SEP n’a pas encore été décrit. Le rôle des immunosuppresseurs pourrait être évoqué. L’HTA, dans notre cas, peut être un facteur favorisant.

Conclusion

La maladie de Devic et la SEP sont deux maladies auto-immunes distinctes du névraxe. Un PRES affecte nos deux cas. Le rôle du hasard ou des traitements immunoactifs sont discutés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : PRES, SEP, NMO


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S126-S127 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Sclérose en plaques et Vitamine D–Étude prospective d’une cohorte de patients au CHU de Tlemcen
  • Salim Allal, Zahira Barka Bedrane, Souad Benabadji, Atif Merad, Abdelhamid Reguig, Khadidja Saadi, Djaouad Bouchenak Khelladi
| Article suivant Article suivant
  • Étude observationnelle descriptive des facteurs décisionnels de 1er changement thérapeutique vers fingolimod après traitement de fond chez les patients atteints de sclérose en plaques récurrente-rémittente en France-analyse intermédiaire de l’étude ESGILE
  • Ayman Tourbah, Claude Mekies, Caroline Papeix, Patricia Tourniaire, Karin Rerat, Mohamed Meite, Isabelle Chouette, pour le groupe de l’étude ESGILE

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.