Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La fatigue dans la sclérose en plaques : la place de la Stimulation transcrânienne à courant continu (tDCS) - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.229 
Benjamin Bardel 1, , Moussa A. Chalah 1, Alain Créange 2, Jean-Pascal Lefaucheur 1, Samar S. Ayache 1
1 Neurophysiologie clinique, hôpital Henri Mondor, Créteil 
2 Neurologie, hôpital Henri Mondor, Créteil 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie chronique du système nerveux central et constitue l’une des causes majeures de handicap chez l’adulte jeune.

Objectifs

La fatigue dans la SEP demeure l’un des symptômes les plus invalidants et les plus difficiles à traiter [1]. Notre objectif était d’évaluer les effets de la tDCS dans ce cadre.

Patients et méthodes

Dans cette étude monocentrique, nous avons inclus dix patients souffrant de fatigue chronique liée à la SEP. Chaque patient a reçu de façon randomisée trois blocs de stimulation transcrânienne à courant continu (tDCS) anodale : deux blocs actifs (un sur le cortex préfrontal dorsolatéral (CPFDL) gauche et un sur le cortex pariétal postérieur (CPP) droit) et un bloc placebo. Chaque bloc était constitué de cinq séances consécutives quotidiennes, avec un intervalle inter-bloc de trois semaines.

Résultats

Seule la stimulation active du CPFDL gauche s’est avérée efficace, avec une diminution significative des scores de fatigue. La stimulation active du CPP droit a permis une amélioration des scores de l’humeur, sans modifier ceux de la fatigue. Aucune des trois interventions n’a eu d’effet sur l’attention.

Discussion

Cette étude prospective souligne l’utilité de la tDCS dans la prise en charge thérapeutique de la fatigue dans la SEP. L’absence d’efficacité de cette méthode sur l’attention pourrait être expliquée par l’hétérogénéité de la cohorte étudiée, la taille réduite de l’échantillon et la courte durée du protocole.

Conclusion

L’application de la tDCS anodale sur le CPFDL gauche semble avoir une place importante dans le traitement de la fatigue chez les patients atteints de SEP.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Fatigue, tDCS


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S129-S130 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Effet des chitinase 3-like protein 1 et 2 sur les oligodendrocytes dans un modèle in vitro de sclérose en plaques
  • Rosalie Boitet, Philippe Marin, Eric Thouvenot
| Article suivant Article suivant
  • Sclérose en plaques et colère : l’association morbide
  • Mohamed Amine Gargouri, Ivania Patry, Nicolas Chausson, Didier Smadja

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.