Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prévalence du syndrome d’apnée du sommeil chez les patients suspects d’hydrocéphalie à pression normale - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.232 
Stephane Goutagny 1, Ruben Wanono 2, , Alexandre Robinot 2, Justine Frija-Masson 2, Sogoba Youssouf 1, Marie-Pia D’ortho 2, Philippe Decq 1
1 Service de neurochirurgie, hôpital Beaujon (AP-HP), Clichy, France 
2 Centre du sommeil, hôpital Bichat-Claude-Bernard (AP-HP), Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le syndrome d’apnée du sommeil (SAS) et l’hydrocéphalie à pression normale (HPN) peuvent se manifester par des troubles cognitifs, des impériosités nocturnes et chez les personnes âgées, des troubles de la marche s’accompagnant de chutes.

Objectifs

Notre objectif est d’évaluer la prévalence du syndrome d’apnée du sommeil dans une population de patients explorée pour suspicion d’HPN.

Patients et méthodes

Les patients du service de neurochirurgie de l’hôpital Beaujon en cours de bilan pour suspicion d’HPN avaient un enregistrement respiratoire du sommeil par le système Apnealink. La suspicion d’HPN était définie par la présence de trouble de la marche, troubles cognitifs et/ou troubles vésicosphinctériens associés à une ventriculomégalie à l’IRM cérébrale. Les évènements respiratoires étaient cotés selon les critères de l’American Academy of Sleep Medecine (AASM 2012).

Résultats

Nous avons réalisé 29 enregistrements entre le 10/08/2015 et le 29/08/2016. Il y avait 17 femmes, l’âge moyen était de 72 ans (Min : 49, Max : 89) ; l’IMC moyen était de 27,7kg/m2 (Min : 20,8, Max : 39,3). À l’issue du bilan d’HPN, 17 patients (59 %) ont été opérés pour la mise en place d’une dérivation du liquide cérébro-spinal. Vingt patients (69 %) avaient un SAS (8 modérés et 5 sévères).

Discussion

Cette prévalence est similaire à celle d’une précédente étude (65 %) [1]. Ces SAS étaient désaturant, 45 % des patients avaient une saturation en O2 inférieure à 90 % au moins 10 % du temps de l’enregistrement. Les questions qui restent en suspens sont l’existence d’une éventuelle amélioration du SAS après dérivation du LCS, et les liens entre HPN et SAS : facteurs confondants ou synergiques ?

Conclusion

Notre étude retrouve une forte prévalence (69 %) du SAS chez les patients explorés pour HPN. Ces résultats sont à confirmer par polysomnographies qui sont en cours de réalisation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Prévalence, Syndrome d’apnée du sommeil, Hydrocéphalie à pression normale


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S130-S131 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pauses cardiaques au cours du sommeil paradoxal
  • Sun Son Well Born Bompangue Kanga, Amal Satte, Jamal Kheyi
| Article suivant Article suivant
  • Comorbidité narcolepsie de type 1 et épilepsie généralisée idiopathique chez un adolescent
  • Roberta Carcangiu, Luc Staner, François Sellal, Fabrice Duval

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.