Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude descriptive de la population parkinsonienne de la région Hauts-de-France : analyse épidémiologique et consommation de soins - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.237 
Nicolas Carrière 1, , David Verloop 1, Corine Dupont 1, Pierre Krystkowiak 2, Anne Blanchard 3
1 ARS Hauts-de-France, Lille, France 
2 Neurologie, CHU de Amiens-Picardie, Salouel, France 
3 Service de médecine physique et de réadaptation, CHRU de Lille, Lille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’élaboration du Plan maladies neurodégénératives nécessite une meilleure connaissance des patients et de leurs parcours. Concernant la maladie de Parkinson, peu de données épidémiologiques exhaustives en population générale sont disponibles.

Objectifs

Évaluer la prévalence de la maladie de Parkinson dans la région Hauts de France au cours de l’année 2014 et les consommations de soins liées à cette pathologie.

Patients et méthodes

Étude descriptive de l’ensemble des patients identifiés comme parkinsoniens par les données issues de l’assurance maladie dans la région Hauts de France pour l’année 2014 selon les critères suivants : (i) remboursement d’un médicament spécifique de la maladie ; (ii) attribution d’affection de longue durée « maladie de Parkinson » ; (iii) hospitalisation pour laquelle le diagnostic de maladie de Parkinson est mentionné dans le résumé standardisé de sortie du programme de médicalisation des système d’information.

Résultats

La prévalence brute régionale de la maladie était de 5,03 pour 1000 habitants de plus de 20 ans. Seuls 33,5 % des patients ont bénéficié d’une consultation avec un neurologue, 57,1 % de masso-kinésithérapie et 7,7 % d’orthophonie. Les patients étaient majoritairement traités par levodopa (79,6 %), parfois associé à un inhibiteur de la catéchol-O-Méthyl transférase (14,4 %). Un agoniste dopaminergique était prescrit dans 33,5 % des cas. La prescription d’un neuroleptique concernait 6,9 % de la population.

Discussion

La prévalence mesurée est élevée et variable selon les territoires de santé (entre 4,0 et 9,0 pour 1000 habitants de plus de 20 ans), ce qui peut s’expliquer par des facteurs environnementaux, mais aussi être lié à une hétérogénéité d’accès aux soins sur le territoire. Par ailleurs, la fréquence d’un suivi spécialisé est nettement inférieure aux recommandations nationales.

Conclusion

La prévalence de la maladie de Parkinson dans les Hauts de France est élevée et hétérogène selon les territoires. Seule une minorité de patients a bénéficié d’un suivi neurologique spécialisé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Épidémiologie, Prévalence, Parkinson


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S133-S134 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Déterminants de la densité minérale osseuse volumétrique et sa relation avec les fractures ostéoporotiques dans la maladie de Parkinson idiopathique : étude DOPPA
  • Clara Quinten, Eric Lespessailles, Sylvie Loiseau-Peres, Carine Salliot, Sarah Butin, Canan Ozsancak
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation de la plainte cognitive dans la maladie de Parkinson à l’aide d’échelles EVA
  • Julia Dupouy, Ory-Magne Fabienne, Mekies Claude, Rousseau Vanessa, Pierre Michèle, Jeremie Pariente, Christine Brefel-Courbon, Parkmip

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.