Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La duloxétine ne modifie pas le seuil nociceptif chez le Parkinsonien - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.239 
Julia Dupouy 1, , Ory-Magne Fabienne 2, Jean Pellaprat 3, Monique Galitsky 4, Estelle Dellapina 5, Angélique Gerdelat 6, Christine Brefel-Courbon 7
1 CHU Toulouse - Casselardit Ancely, Toulouse, France 
2 Neurologie b8, CHU de Toulouse - Casselardit Ancely, Toulouse, France 
3 U825, inserm, Toulouse, France 
4 Centre d’investigation clinique, centre d’investigation clinique, Toulouse, France 
5 Centre d’investigation clinique, Pavillon Pierre-Paul Riquet, Toulouse, France 
6 Neurologie, clinique des cedres, Cornebarrieu, France 
7 Unité de pharmacologie, faculté Paul Sabatier, Toulouse, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’administration de levodopa permet d’élever le seuil nociceptif des patients parkinsoniens. Cependant, nous ne savons pas si cette modulation est en lien avec un mécanisme dopaminergique ou noradrénergique.Objectifs l’objectif principal de cette étude était donc d’évaluer l’effet de l’administration chronique d’un médicament noradrénergique (la duloxetine), versus placebo, sur le seuil nociceptif subjectif de patients parkinsoniens non douloureux.

Patients et méthodes

il s’agit d’une étude comparative versus placebo, randomisée, en double aveugle et groupes parallèles. Les patients parkinsoniens non douloureux et ne souffrant pas de dépression ont été inclus de manière prospective. Nous avons évalué leur seuil nociceptif subjectif à l’aide d’un thermotest avant et après 4 semaines d’administration de duloxetine. Le score moteur UPDRS III était également déterminé à chaque visite.

Résultats

Vingt-huit patients ont été inclus et il n’existait pas de différence significative entre les groupes sur les caractéristiques démographiques. La variation du seuil nociceptif subjectif (différence entre J0 et J28) ne diffère pas significativement dans le groupe Duloxétine par rapport au groupe Placebo - (0,01±2,2°C versus -0,14±0,6°C ; p=0,72). Il n’existe pas de corrélation significative entre la variation de l’UPDRS III et la variation du seuil nociceptif subjectif au sein de chaque groupe.

Discussion

Nos résultats montrent que la duloxétine ne modifie pas de manière significative le seuil nociceptif subjectif des patients parkinsoniens non douloureux. Nous n’avons évalué que l’aspect sensori-discriminatif de la douleur. Il est possible que la duloxetine agisse sur la composante émotionnelle. D’autre part, la duloxetine n’est pas spécifique du système noradrénergique et son effet n’est peut-être pas assez important.

Conclusion

Notre étude ne montre pas d’effet de la duloxétine sur le seuil nociceptif subjectif de patients parkinsoniens. L’évaluation d’autres médicaments noradrénergique reste une perspective intéressante dans la douleur parkinsonienne.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Physiopathologie, Douleur, Parkinson


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S134-S135 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de la plainte cognitive dans la maladie de Parkinson à l’aide d’échelles EVA
  • Julia Dupouy, Ory-Magne Fabienne, Mekies Claude, Rousseau Vanessa, Pierre Michèle, Jeremie Pariente, Christine Brefel-Courbon, Parkmip
| Article suivant Article suivant
  • Amélioration de la qualité de vie du patient parkinsonien par la suggestion hypnotique : Évaluation des paramètres fonctionnels
  • Alain Just

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.