Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Signes non moteurs de la maladie de Parkinson et leur impact sur la qualité de vie : expérience du service de neurologie du CHU Mohammed VI de Marrakech - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.250 
Hajar El Yachkouri , M. Chraa, N. Kissani
 Neurologie, CHU Mohammed VI Marrakech, Marrakech, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La maladie de Parkinson est une pathologie caractérisée par la présence typique de signes moteurs. L’association à des signes non moteurs est fréquente, mais passe souvent inaperçue dans 50 % des cas.

Objectifs

L’objectif de ce travail est de décrire les principaux signes non moteurs dans la maladie de Parkinson et leur impact sur la qualité de vie des patients au CHU Mohammed VI de Marrakech.

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude prospective étalée sur 11 mois, allant de février 2016 à Décembre 2016, portant sur les patients parkinsoniens suivis en consultation spécialisée au service de neurologie du CHU Mohammed VI de Marrakech.

Résultats

Nous rapportons 66 cas de parkinson. L’âge moyen des patients étaient de 59,12 ans. Le sexe masculin prédominait avec un sexe ratio de 1,53. Chez nos malades, 97 % avaient au moins un signe non moteur. La dépression et l’anxiété étaient les plus rapportés par nos malades (75,76 % et 69,7 %), suivis par la constipation (63,64 %). Concernant l’impact de ces signes sur la qualité de vie, la mobilité était la plus altérée (43,48 %). Tous les patients étaient mis sous traitement symptomatique pour les signes non moteurs.

Discussion

Les signes non moteurs peuvent apparaitre à n’importe quelle phase de la maladie, ils peuvent parfois la précéder. D’autres régions du système nerveux peuvent être impliquées mis à part la dégénerescence de la voie nigro-striée.

Conclusion

Les signes non moteurs dans la maladie de parkinson sont importants à rechercher et à traiter chez tout patient parkinsonien vu l’handicap et l’impact sur la qualité de vie qu’ils peuvent entraîner.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Qualité de vie, Signes non moteurs, Parkinson


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S139 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt de la scintigraphie myocardique au MIBG et du test à la clonidine pour distinguer la maladie de Parkinson de l’atrophie multi-systématisée à la phase précoce
  • Cécilia Alves Do Rego, Izzie Namer, Christophe Marcel, Ouhaid Lagha Boukbiza, Mathilde Renaud, Christine Tranchant, Mathieu Anheim
| Article suivant Article suivant
  • Quels sont les besoins des aidants des patients présentant une maladie de Parkinson ?
  • Amaya Saenz, Hélène Joossens, Cathy Sobra, Serge Bakchine, Anne Doé De Maindreville

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.