Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Infarctus cérébelleux associé à un foramen ovale perméable au cours d’une crise migraineuse avec aura, quels mécanismes étiopathogéniques ? - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.263 
Soumaila Boubacar 1, , Ngor Side Diagne 1, Ben Adji Djibrilla 2, Youssoufa Maiga 3, Ndiaye Moustapha 1, Gallo Diop Amadou 1, Mansour Ndiaye Mouhamadou 1
1 Service de neurologie, centre hospitalier national universitaire de Fann, Dakar, Sénégal 
2 Service de médecine interne, hôpital national, Niamey, Niger 
3 Neurologie, CHU de Gabriel Touré, Bamako, Mali 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La survenue d’un infarctus cérébelleux (IC) associée à un foramen ovale perméable au cours d’une crise de migraine avec aura est un phénomène rare et d’explication étiopathogénique équivoque. Nous rapportons ici un cas récent.

Observation

Patient âgé de 25 ans, migraineux connu avec aura depuis l’âge de 8 ans, sans autre antécédent particulier, admis pour céphalées, troubles de l’équilibre et de la marche d’installation brutale dans un contexte de grands vertiges rotatoires. L’examen neurologique avait objectivé un syndrome cérébelleux, un syndrome de Claude Bernard Horner droit, un syndrome vestibulaire et un syndrome spino-thalamique de l’hémicorps gauche, le tout réalisant un syndrome de Wallenberg. Le reste de l’examen clinique était normal. Un IC a été mis en évidence sur la base du scanner cérébrale et de l’IRM encéphalique qui avaient respectivement montré une lésion ischémique intéressant l’hémisphère cérébelleux droit et un hypersignal dans le territoire PICA. Le bilan étiologique a objectivé un foramen ovale (FOP), le reste du bilan était normal. Le diagnostic d’infarctus migraineux a été retenu devant l’àge, la migraine avec aura, la présence d’un FOP et l’absence d’autres causes.

Discussion

Un infarctus cérébral peut survenir au cours d’une crise de migraine avec aura si la baisse de débit sanguin cérébral qui accompagne la dépression corticale propagée atteint, pour des raisons inconnues, le seuil de l’ischémie.

Conclusion

Un infarctus migraineux notamment cérébelleux doit être discuté devant tout migraineux connu en crise avec des signes neurologiques focaux ou frustes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : FOP, Infarctus, Migraine


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S145 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Incidence et impact des céphalées au cours du syndrome de stress post-traumatique
  • Julie Defrance, Jean Pierre Simson, Marion Trousselard, Pierre Antoine Blanc, Laurent Guilloton
| Article suivant Article suivant
  • Signes otologiques dans la migraine. Et si c’était musculaire ?
  • Gaelle Martiné, Gaelle Espagne-Dubreuilh, Marlène Amilhaud-Bordier, Laurent Magy, Danièle Ranoux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.