Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Troubles de la reconnaissance des émotions après lésion cérébelleuse focale - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.359 
Aurore Camoreyt 1, , Marie-Camille Berthel-Tàtray 1, Maylis Burle 2, Mariano Musacchio 3, Nathalie Ehrlé 4, François Sellal 1
1 Neurologie, hôpitaux civils de Colmar, Colmar 
2 Neuropsychologie, université de Strasbourg, Strasbourg 
3 Service de neuroradiologie, hôpitaux civils de Colmar, Colmar 
4 Neurologie, hôpital Maison-Blanche, Reims cedex 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Depuis une trentaine d’années, la conception exclusivement motrice du cervelet a été révisée et de nombreux arguments témoignent de son implication dans des processus aussi bien affectifs que cognitifs. Une topographie fonctionnelle du cervelet a ainsi pu être établie, avec une dissociation entre le lobe antérieur, qui interviendrait dans les aspects moteurs, et le lobe postérieur, phylogénétiquement plus récent, participant au fonctionnement cognitif. Les données cliniques ainsi que celles acquises chez le sujet sain sont en faveur d’une contribution cérébelleuse au traitement émotionnel. Le cervelet interviendrait notamment dans la régulation de l’expression émotionnelle, dans le ressenti émotionnel, mais aussi dans la reconnaissance des expressions faciales émotionnelles. Les régions cérébelleuses qui paraissent les plus impliquées dans ce type de processus sont les régions médianes, soit le vermis cérébelleux. Le travail présenté est une étude de cas multiples de patients avec lésion ischémique cérébelleuse, en vue de préciser la contribution du cervelet au traitement et à la reconnaissance d’émotions faciales. Des tâches de traitement des émotions faciales ont été utilisées en plus d’une tâche contrôle d’identification de genre. Les résultats obtenus corroborent les données de la littérature qui montrent que les lésions localisées dans les régions vermiennes et paravermiennes semblent associées à des difficultés plus importantes de traitement d’émotions faciales pour les émotions négatives, et en particulier la peur, seraient moins bien reconnues ou traitées que les autres émotions primaires. Ceci est en faveur d’une implication plus spécifique du cervelet dans le traitement de la peur, en raison notamment de son importance adaptative et des réactions comportementales et végétatives qui en découlent, qui pourraient être élaborées et régulées par le cervelet. De plus, les données semblent conforter en partie certains résultats suggérant une activation de lobules cérébelleux précis dans les régions vermiennes postérieures, en réponse à des expressions négatives.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Émotions, Accident vasculaire cérébelleux, Cervelet


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S184-S185 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le syndrome cognitivo-affectif du cervelet
  • Marie-Camille Berthel-Tàtray
| Article suivant Article suivant
  • Vignette clinique : amnésie cérébelleuse
  • François Sellal

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.