Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cas clinique 5 - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.367 
Guilhem Sole 1, , Fanny Duval 1, Marie Lacoste-Dagens 1, Corinne Metay 2, Marie Rouanet-Larriviere 3, Nathalie Damon-Perriere 3, Marie-Laure Négrier-Leibreich 4
1 Neurologie, hôpitaux de Bordeaux, CHU, Bordeaux 
2 Uf cardiogénétique et myogénétique, groupe hospitalier, universitaire Pitié-Salpêtrière, Paris 
3 Explorations fonctionnelles du système nerveux, hôpitaux de Bordeaux, CHU, Bordeaux 
4 Pathologie, hôpitaux de Bordeaux, CHU, Bordeaux 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Un homme de 55 consulta en 2014 pour la constatation d’une voussure lombaire paravertébrale gauche. Dans ses antécédents personnels on notait une hypercholestérolémie traitée par rosuvastatine, un tabagisme sevré et une consommation d’alcool modérée. Dans sa famille, on retrouvait une maladie de Parkinson ayant débutée à 75 ans et chez son père décédé à 71 ans une maladie d’Alzheimer. Le diagnostic initial était celui d’une atteinte du deuxième motoneurone débutante sans pouvoir formellement poser le diagnostic de sclérose latérale amyotrophique en l’absence d’atteinte clinique du premier motoneurone. Dans l’année 2015, apparut un déficit moteur scapulaire et brachial droit associé à une amyotrophie du grand pectoral droit et un décollement de l’omoplate droite. Il n’y avait pas de syndrome pyramidal ni d’atteinte bulbaire. Le contrôle de l’examen de détection était déroutant, retrouvant une diminution très nette des activités de repos dans tous les muscles examinés et à l’effort des tracés clairement myogènes dans le grand dentelé et le grand pectoral droits. Le bilan biologique était normal (y compris les créatines kinases et le bilan immunologique). L’imagerie musculaire ne mettait pas en évidence d’argument pour une myosite. La biologie moléculaire de dystrophie musculaire facio-scapulo-humérale était normale. La biopsie musculaire mettait en évidence des vacuoles bordées et des zones focales de réexpression du HLA de classe I. Le diagnostic finalement posé est celui de… (réponse lors de l’atelier).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Neuropathie motrice à bloc de conduction, Myopathie, Corne antérieure


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S187-S188 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cas clinique 3
  • Yann Pereon, Eric De Ferron, Alice De Becdelièvre, Sandra Mercier, Armelle Magot
| Article suivant Article suivant
  • Séquelles neurologiques de l’infection à virus Ebola
  • Flavie Bompaire, M. Saliou Sow, Sandrine Duron, A. Toure, P. Msellati, E. Delaporte, Thierry De Greslan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.