Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Suivi à deux ans de la cohorte de malades Alzheimer jeunes (COMAJ) à Lille - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.008 
Aurélien Maureille 1, , Rollin-Sillaire Adeline 1, Yaohua Chen 1, Bruno Dubois 2, Hannequin Didier 3, Florence Pasquier 1
1 Centre mémoire de ressources et de recherche, CHRU de Lille, Lille, France 
2 Unité de neurologie cognitive et comportementale, hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris, France 
3 Neurologie, CHU de Rouen, Rouen, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Même avant 60 ans, la maladie d’Alzheimer (MA) est la première cause de démence. Les présentations atypiques sont plus fréquentes dans la MA du sujet jeune (MAJ) que dans les MA à début plus tardif. L’évolution de la MAJ semble plus rapide mais reste méconnue.

Objectifs

Décrire l’évolution clinique, neuropsychologique, médico-sociale, sur le plan de l’autonomie et en imagerie des patients atteints de MAJ (début avant 60ans) sur deux ans de suivi.

Patients et méthodes

Les patients inclus dans la cohorte prospective COMAJ, suivis à Lille, pendant au moins deux ans (inclusions entre juin 2009 et 01/05/2014), avec une MAJ probable à certaine selon les critères du NIA et de l’IWG, étaient inclus, à l’exception des formes à transmission autosomique dominante. Les données démographiques, les facteurs de risque vasculaire, le statut APOE4, l’anamnèse, les données neuropsychologiques, psychosociales et d’autonomie, et l’imagerie annuelle (IRM) étaient recueillis selon un protocole standardisé.

Résultats Au total, 94 patients ont été inclus (62 % de femmes, âge moyen de 57,4ans, délai diagnostique de 3,8ans). Cinquante-six pour cent des patients présentaient un phénotype clinique amnésique typique. Quarante-quatre pour cent des patients étaient dépressifs, 61,7 % étaient porteurs d’au moins un allèle APOE4. Les MMSE moyens au diagnostic, à l’inclusion puis à deux ans étaient respectivement de 19,7, 14,1 et 9,8/30. Le score de Scheltens était en moyenne de 1,8 à l’inclusion et 2,5 à deux ans.

Discussion

On notait une MAJ déjà évoluée à l’inclusion, liée à un retard diagnostique, responsable d’une perte importante d’autonomie : seuls 8,5 % (n=8) des patients exerçaient encore une activité professionnelle à l’inclusion, aucun à deux ans. Une assistance quotidienne concernait 76 % (n=71) des patients à l’inclusion, 91 % à deux ans. L’institutionnalisation était progressive et touchait 26 % des patients à deux ans.

Conclusion

Cette étude porte sur l’un des effectifs les plus importants à ce jour de patients MAJ avec un suivi prospectif à deux ans et souligne notamment le retard diagnostique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Prospectif, Cohorte, Maladie d’Alzheimer du sujet jeune


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S39 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le SOBRI : étude pilote de l’évaluation d’un outil d’observation des interactions sociales entre des personnes présentant une démence et vivant en institution
  • Jean-Bernard Mabire, Marie-Claire Gay, Pierre Vrignaud, Catherine Garitte, Myrra Vernooij-Dassen
| Article suivant Article suivant
  • Épilepsie des sujets ayant un déclin cognitif : comorbidité ou relation de cause à effet ?
  • Mariem Safia Ben Mahmoud, Saloua Fray, Oudiaa Nouria, Mariem Kchaou, Hela Jamoussi, Chebbi Selim, Fredj Mohamed

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.