Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Caractéristiques épidémio-clinique et thérapeutique des enfants TDAH épileptiques à Antsakaviro - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.021 
Lala Rajaonarison , Glorien Lehamafaka, Rahamefy Odilon, Nomena Finiavana Rasaholiarison, Santatra Ratsitohara Razafindrasata, Julien Razafimahefa, Alain Tehindrazanarivelo
 Neurologie, faculté de médecine Antananarivo, Tananarive, Madagascar 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le trouble du déficit de l’attention et de l’hyperactivité (TDAH) est un état neurobiologique posant un grand problème de santé publique.

Objectifs

Notre objectif était d’établir le lien entre la survenue du TDAH et l’épilepsie à travers nos deux populations d’étude.

Patients et méthodes

C’est une étude rétrospective descriptive analytique, transversale type cas-témoin se déroulant sur une période de 4 mois du 01 février 2016 au 03 juin 2016. Dont le test de Copeland version enfant traduit en Malagasy a été utilisé pour poser le diagnostic du TDAH.

Résultats

Le fait d’être épileptique augmenterait trois fois la survenue du TDAH avec OR 3,27 IC [1,83–5,84] et p=0,00002. Nous avons noté une prédominance masculine et un sexe ratio de 1,71. L’épilepsie généralisée idiopathique prédominait dans 65,55 %. Au total, 52,2 % des enfants épileptiques ont une anomalie à l’EEG. Quatre-vingts pour cent des enfants épileptiques sont sous Valproate avec une forme hyperactive-impulsive dans 52 % des cas. Aucun traitement du TDAH n’avait été rapporté.

Discussion

Le résultat de la prévalence diffère selon la méthode diagnostique et les critères de mesure utilisés. Plus précoce est la manifestation de l’épilepsie, plus le sujet est à risque de développer le TDAH. Le fait d’être épileptique n’empêche pas la mise sous traitement médicamenteux contre le TDAH avec une amélioration des symptomatologies.

Conclusion

Une méconnaissance tant diagnostique que thérapeutique du TDAH a été constatée. La mise en oeuvre d’un circuit de prise en charge du TDAH serait indispensable à Madagascar.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Madagascar, Épilepsie, Âge scolaire


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S44 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation des modalités d’utilisation du lacosamide par voie intraveineuse au CHRU de Lille
  • Estelle Schuhler, Maxime Perez, Guillaume Baille, Maxime Chochoi, Luc Defebvre, Philippe Derambure, Bertrand Décaudin
| Article suivant Article suivant
  • Épilepsie à pointes centro-temporales : une cohorte sénégalaise de 140 cas
  • Anna Modji Basse, Alassane Dravé, Adjaratou Dieynabou Sow, Marième Soda Diop, Lala Bouna Seck, Kamadore Toure, Ndiaye Moustapha

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.