Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Lacosamide par voie orale dans le traitement de l’état de mal épileptique focal - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.034 
Nastasia Tardy 1, , Tarel Vincent 2, Barré Marie 2
1 Neurologie générale, CHU de Grenoble, pavillon de neurologie, La Tronche, France 
2 Explorations fonctionnelles neurologiques, centre hospitalier Métropole Savoie, hôpital, Chambéry 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le lacosamide n’est actuellement pas recommandé dans le traitement de l’état de mal épileptique (EME). Il est pourtant fréquemment utilisé en pratique. Nous rapportons les résultats de 6 patients, dont l’EME a été contrôlé par le lacosamide voie orale (VO).

Observation

Six patients, présentant un EME focal, ont été étudiés, de manière consécutive, rétrospective, dans le centre hospitalier de Chambéry, entre le 19/04/16 et le 15/07/16. Ils avaient entre 45 et 83ans. Cinq souffraient d’épilepsie ancienne et avaient déjà des traitements antiépileptiques. Un patient a présenté un état de mal inaugural de la maladie. Les causes de l’épilepsie étaient variées : cavernome opéré, oligodendrogliome opéré, séquelles vasculaires ischémiques ou hémorragiques, hémorragies cérébrales post traumatiques aiguës. Le lacosamide a été introduit au cours du traitement de l’EME, en 4e intention chez 4 patients (67 %), 2e, 3e, ou 5e intention chez 1 patient (17 %). Le délai d’efficacité du traitement s’étendait de quelques heures à 7jours. La dose de lacosamide administrée a été de 200mg en dose de charge par voie orale, puis 100mg matin et soir ont été prescrit en traitement d’entretien. Le traitement a finalement été maintenu au long cours chez 5 patients (83 %). Des effets indésirables à type de nausées et troubles thymiques ont été retenus chez 1 seul patient, conduisant à une interruption du traitement.

Discussion

L’emploi du lacosamide est de plus en plus répandue, dans le traitement de l’EME, le plus souvent par voie IV. La biodisponibilité des VO et IV étant la même, la voie orale pourrait ouvrir à de nouvelles opportunités thérapeutiques, en cas de voie IV impossible par exemple. De récentes études semblent mettre en évidence une relation entre l’efficacité et la précocité d’instauration du traitement. Ceci semble également être le cas dans notre observation.

Conclusion

Le lacosamide semble intéressant dans la prise en charge de l’EME. La voie orale semble présenter une efficacité similaire à la voie intraveineuse même si elle reste à étudier. La précocité d’instauration du traitement apparaît être un critère pronostic majeur.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Voie orale, État de mal épileptique, Lacosamide


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S49 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Facteurs de risque de la dépression chez les épileptiques suivis au CHU d’Oran, Algérie
  • Amina Chentouf, Mohand Laid Oubaich
| Article suivant Article suivant
  • Épilepsie auto-immune chez l’enfant
  • Sinda Makhlouf, Hedia Klaa, Hanene Benrhouma, Nedia Ben Achour, Aida Rouissi, Ichraf Kraoua, Ilhem Turki

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.