Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

De la fleur au Mickey, un Charles Bonnet post-critique ? - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.037 
Camille Bonnard 1, , Florian Lamy 1, Charles Behr 2, Clotilde Boulay 2, Edouard Hirsch 2
1 Service d’épileptologie, les hôpitaux universitaires de Strasbourg, Strasbourg, France 
2 Département de neurologie, CHRU hôpitaux universitaires de Strasbourg, Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le syndrome de Charles Bonnet (SCB) correspond à des hallucinations visuelles simples ou complexes critiquées par le patient, sans autres atteintes sensitives, résultant d’une pathologie oculaire ou des voies visuelles.

Observation

Nous rapportons le cas d’une patiente âgée de 74 ans, ayant pour antécédent un cancer mammaire compliqué d’une métastase occipitale gauche traitée par radiothérapie stéréotaxique puis lésionectomie dans les suites d’un état de mal convulsivant lésionnel. Quelques semaines plus tard, la patiente est réadressée pour un épisode de rupture de contact avec mâchonnement et automatisme moteur du membre supérieur droit précédé d’un signal symptôme visuel à type de perception d’une fleur à pétale coloré dans l’hémichamp visuel droit. Le diagnostic de crise d’épilepsie focale gauche probablement occipitale d’origine métastatique est retenu. Le lendemain, devant la réapparition et la persistance de cette fleur colorée dans l’hémichamp droit, la patiente est traitée par Rivotril puis Prodilantin à dose de charge dans l’hypothèse d’un état de mal focal occipital gauche. Dans les suites immédiates, la patiente rapporte la modification de la nature de l’hallucination, décrite cette-fois comme un « Mickey ». À noter, la patiente regarde ces dessins animés avec ses petits-enfants. Au fil des jours, ces hallucinations complexes, critiquées par la patiente diminuent en taille avec impression d’éloignement, jusqu’à disparaître entièrement.

Discussion

Le SCB repose sur la théorie de la désafférentation, basée sur la hausse d’excitabilité du cortex visuel associatif liée à la perte de l’afférence visuelle. En épileptologie des cas de SCB sont décrits après chirurgie d’une épilepsie pharmaco-résistante. Dans notre cas l’évolution suggère l’intrication de phénomène épileptique et possiblement de désafférentation post-état de mal pouvant correspondre à un SCB.

Conclusion

Le SCB est rarement décrit suite à une atteinte des voies visuelles. La survenue d’une hallucination visuelle par atteinte du cortex occipital doit faire discuter le diagnostic différentiel entre crise d’épilepsie occipitale focale et SCB.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : État de mal focal, Crise focale occipitale, Syndrome de Charles Bonnet


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S50 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude épidémiologique d’une série hospitalière d’épilepsie myoclonique juvénile
  • Fatma Laatar, Amina Gargouri, Istabrak Abdelkefi, Amina Nasri, Youssef Sidhom, Kacem Imen, Riadh Gouider
| Article suivant Article suivant
  • Les crises cycliques : mythe ou réalité ?
  • Maïté Lebrun, Laurent Vercueil, Hannah Doudoux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.