Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La diplopie non paralytique d’origine cérébelleuse - 11/03/17

Doi : 10.1016/j.neurol.2017.01.043 
Silvia Fenu 1, , Dimitri Psimaras 2, Claire Ewenczyk 3, Maria Del Mar Amador 4, Alexandra Durr 5, Bertrand Gaymard 6
1 Département de neurogénétique, AP–HP, hôpital de la Pitié-Salpêtrière, ICM institut du cerveau et de la moelle épinière, Paris, France 
2 Service de neurologie 2-Mazarin, groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris, France 
3 Département de génétique et cytogénétique, hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris, France 
4 Département des maladies du système nerveux, hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris, France 
5 Institut du cerveau et de la moelle épinière, neurogénétique, AP–HP, hôpital pitié-salpêtrière, Inserm U1127, CNRS UMR 7225, Sorbonne université, UPMC université Paris VI UMR S1127, Paris, France 
6 Service de neurophysiologie clinique, AP–HP, groupe hospitalier universitaire Pitié-Salpêtrière, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

En absence de paralysie oculomotrice, un dysfonctionnement du cervelet peut être à l’origine d’une diplopie binoculaire de l’adulte, dite non paralytique (DNP). Cette diplopie est souvent variable et fluctuante.

Objectifs

Illustrer les différents aspects de la diplopie non paralytique de l’adulte d’origine cérébelleuse et caractériser ses mécanismes.

Patients et méthodes

Nous avons inclus dix-huit patients présentant divers types de DNP d’origine cérébelleuse. Les patients ont réalisé le bilan suivant : un examen oculomoteur et neurologique, un score SARA (Scale for the Assessment and Rating of Ataxia), un enregistrement des mouvements oculaires, une IRM cérébrale. Selon les caractéristiques de leur diplopie (de loin, de près, en position latérale extrême), les patients ont été rassemblés en 3 groupes de 6 patients chacun.

Résultats

Tous nos patients avec DNP (vitesses des saccades identiques sur les deux yeux) présentent un syndrome cérébelleux oculomoteur (saccades dysmétriques, gaze-evoked/downbeat nystagmus) et somatique, et/ou une atrophie cérébelleuse à l’IRM. Dans le 1er groupe (diplopie de loin) les patients présentent une ésotropie. Dans le 2e groupe (diplopie de près) les patients présentent une exotropie. Dans le 3e groupe (diplopie en position latérale extrême) les patients montrent une skew-deviation alternante.

Discussion

Le cervelet contrôle la vergence. Son dysfonctionnement peut donc entraîner une diplopie liée à une ésotropie ou à une exotropie. Le cervelet contrôle également la position de chaque œil, indépendamment de l’autre. Un défaut d’alignement des globes produira une diplopie, souvent dans les positions latérales extrêmes (patients du 3e groupe) où la diplopie verticale est liée à une skew-deviation alternante.

Conclusion

La diplopie binoculaire non paralytique acquise de l’adulte est un symptôme sensible et parfois anticipateur d’un dysfonctionnement cérébelleux. Elle doit donc faire rechercher un syndrome cérébelleux somatique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Neuro-ophtalmologie, Cervelet, Diplopie


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 173 - N° S2

P. S53 - mars 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’effet neurotoxique de methomyl sur la réactivité des astrocytes et l’activité de l’acétylcholinestérase tissulaires au niveau de l’hippocampe après une exposition sub-chronique
  • M’hammed Amine Khene, Kahina Chabane, Nawel Habchi, Saadia Mameri, Ahsene Baz
| Article suivant Article suivant
  • HTIC idiopathique atypique avec paralysie du III et du VII
  • Siham Bouchal, Bouanane Elarbi, Souirti Zouhayr, Hicham Tahri, Faouzi Belahsen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.